Après un an et demi d’exil au Ghana, un an et demi d’isolement à la DST, cinq ans de détention à la Cour Pénale Internationale, a été acquitté et libéré sous conditions depuis le 1er février 2019. Sans pays d’accueil, l’ex ministre de la jeunesse du président vit dans un hôtel au Pays Bas à . Depuis son lieu de résidence, il s’est engagé dans une offensive médiatique sans répit. Après la chaîne de télévision française, France 24, le journal panafricain, Jeune Afrique, Charles Blé Goudé était l’invité cette fois-ci du de . Les thématiques n’ont pas évolué plus que ça, mais l’ex leader de la jeunesse patriotique toujours emprunt de sérénité arrive à trouver des réponses idoines aux questions à lui posées. Abordant plusieurs points, notamment la réconciliation en Côte d’Ivoire, pour lui, malgré le retour des exilés politiques, celle-ci peine à se mettre réellement en place. Pour preuve, des militaires sont encore en prison. La crise au Front Populaire Ivoirien, ses rapports avec Simone Ehivet Gbagbo, , Charles Blé Goudé, l’anti-français ? , un extrait de ses réponses à ces différentes préoccupations.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Des confidences inédites à paraître sur Charles Blé Goudé aujourd’hui. Ce qu’il a…

Charles Blé Goudé : ”Que l’on me montre une vidéo où je m’en prenais aux français”

Charles Blé Goudé avec un ressortissant du Nord de la Côte d Ivoire à la Haye

Longtemps présenté comme un anti-français sans preuve surtout, Charles Blé Goudé se veut on ne peut plus clair sur ce débat qui n’a fait que trop durer, et qui, du reste, relève finalement de l’imaginaire de ceux qui ont voulu le faire prospérer : ”Que l’on me montre une vidéo où je m’en prenais aux français. Je n’ai fait que critiquer la politique de , de …Et le président Emmanuel Macron semble m’emboîter le pas. Je n’ai juste demandé qu’une égalité des rapports entre l’Afrique et la France…”. La crise au FPI, parti dont il est proche, couve depuis quelques années.

Lire aussi : Côte d’Ivoire- L’offensive médiatique de Charles Blé Goudé : l’ex ministre de Laurent Gbagbo…

”C’est une dame pour qui j’ai beaucoup de respect”

A ce sujet, voici le point de vue de Charles Blé Goudé : ”Je fais confiance au président Laurent Gbagbo. Il n’y a pas à lui imposer un agenda. Pendant les dix ans où il a dirigé la Côte d’Ivoire, je l’ai vu résoudre des équations des plus improbables. Il saura faire face à la crise au FPI”. Ses rapports avec Simone Ehivet Gbagbo, il ne s’en cache pas et les revendique avec fierté : ”C’est une dame pour qui, j’ai beaucoup de respect, pour son parcours politique. Elle a beaucoup souffert. Malgré tout cela, depuis sa sortie de prison, elle a pris son bâton de pèlerin et fait déjà le tour de la Côte d’Ivoire, parlant de réconciliation nationale…”. Même si l’avenir de la Côte d’Ivoire lui fait peur, il note quelques avancées notables, et ne se résigne pas dans un négativisme qui tend à tout remettre en cause. Le rapprochement entre le FPI de Laurent Gbagbo et le PDCI de ne lui échappe pas.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Message de Charles Blé Goudé aux ivoiriens, comment tout a été orchestré :…

”ÉVITONS de juger les gens selon leurs noms”

Même si ce rapprochement loin d’être idéologique est circonstanciel, il le salue et l’encourage, non pas contre un individu, mais pour le bien être des ivoiriens, car comme dit-il : ” Aucune ambition, légitime, soit-elle ne doit être au dessus du bien être des ivoiriens”. Charles Blé Goudé rappelle par ailleurs avoir envoyé en Juin 2018 une délégation auprès du président du PDCI, Henri Konan Bédié. Soro Guillaume, déjà en campagne est dans l’opposition, et cela pour Charles Blé Goudé, il n’y a aucun doute là dessus du moment où ses vues ne sont plus en phase avec celles des tenants du pouvoir à Abidjan. ”Évitons de juger les gens selon leurs noms. Évitons de tout politiser…”, dira-t-il, allusion faite à la stigmatisation dont a fait l’objet, , Miss Côte d’Ivoire 2019. C’est un Charles Blé Goudé toujours d’attaque et plein de bonne volonté pour une Côte d’Ivoire nouvelle, qui, une fois de plus a donné réponses aux préoccupations de la journaliste qui l’a interviewé à propos de bien de sujets engageant la vie politique ivoirienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici