C’est l’actualité du jour, impossible d’y penser ou d’en faire cas. Ce vendredi 1er février 2019, un autre épisode se joue à la Cour Pénale Internationale. Les juges de la cour d’appel sont appelés à se prononcer suite à l’appel de maintien en détention de et malgré l’acquittement de la chambre de première instance. En marge de la décision attendue, le destin des illustres prisonniers ivoiriens se joue. Une libération immédiate et il faut aborder le futur, aborder les batailles politiques. Là dessus, Charles Blé Goudé pendant quatre ans, et ce, en 20 visites se sera confié à un journaliste. Les confidences de l’ancien leader de la galaxie patriotique sont à paraître en ce jour dans le quotidien , l’Intelligent d’Abidjan de l’inamovible patron de presse, .

Lire aussi : Angleterre, disparition du joueur du FC Nantes, Emiliano Sala, Drogba Didier au centre d’une…

Charles Blé Goudé : ”Je ne peux enlever le nom de Laurent Gbagbo et son combat de mon dos”

La loyauté, l’intégrité…voilà des mots qui définissent l’homme. Au péril de sa vie, le frêle étudiant a porté le combat de Laurent Gbagbo. En 2002, lorsque la Côte d’Ivoire est frappée, il abandonne ses études à Manchester en Angleterre pour venir aux côtés de Laurent Gbagbo. Avec ses amis de la galaxie patriotique, ils battent le pavé avec des rassemblements mémorables d’un 2 octobre et 2 Novembre 2002 où ils réunissent deux millions d’ivoiriens à la place de la République à Abidjan au Plateau pour défendre cette Côte d’Ivoire alors attaquée par une horde de rebelles.

Charles Blé Goudé aime Laurent Gbagbo au sens christique du terme

Charles Blé restera ainsi fidèle et loyal à Laurent Gbagbo. En Novembre 2004, mains nues, il est au premier rang des manifestants devant les chars de la France à l’hôtel Ivoire à Abidjan Cocody. L’on se rappelle encore son cinglant appel qui résonnera encore et encore pendant de longues années : ”Si tu es en train de manger, arrête de manger, si tu es en tain de dormir, arrête de dormir…la Côte d’Ivoire est attaquée”. Charles Blé Goudé aime Laurent Gbagbo au sens christique du terme. Dans les confidences à paraître ce jour dans l’Intelligent d’Abidjan, il lâche et à juste titre : ”Je ne peux enlever le nom et le combat de Laurent Gbagbo dans mon dos”.

Lire aussi : MAROC-UN ÉLÈVE IVOIRIEN DE 15 ANS LYNCHÉ PAR SES AMIS. SA COMMUNAUTÉ RELIGIEUSE SOUS…

Charles Blé Goudé : ”Soro Guillaume n’est pas dans le plan de Ouattara”

Soro Guillaume le sait-il ? Le savait-il ? Du fond de sa prison à la Haye, Charles Blé Goudé lui, le sait que quiconque et fait cette confidence à l’IA. Des révélations explosives et inédites qui méritent d’être lues. Un beau témoignage historique où Charles Blé Goudé parle en exclusivité de son prochain livre, de son acquittement et celui de Laurent Gbagbo. Ce numéro de l’Intelligent d’Abidjan qui contient tant de révélations est à paraître aujourd’hui vendredi 1er février à 7heures dans les kiosques à journaux partout en Côte d’Ivoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici