Les hommages affluent pour , le 1er et seul président noir à la tête d’un grand club européen, l’Olympique de Marseille de 2004 à 2009.

Le Coronavirus, COVID 19, a encore fait une victime de taille dans le monde du football. Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille entre 2004 et 2009, est mort à l’âge de 68 ans. Il avait été hospitalisé en urgence à l’hôpital Fann de Dakar, au , le samedi 28 mars.

Pape Diouf a choisi de mettre à profit ses relations dans le monde du football et son charisme pour devenir un agent de joueurs reconnu. Il s’est occupé des intérêts de l’ancien gardien de but Camerounais Joseph-Antoine Bell, avant de présider notamment aux intérêts de , Marcel Desailly, , ou encore Didier Drogba.

LIRE AUSSI: Décès : Pape Diouf est mort à Dakar du coronavirus


Les hommages de footballeurs, de dirigeants de club et des acteurs du monde du football, ne cessent d’affluer depuis l’annonce de son décès le 31 mars.

Olympique de Marseille (Compte Twitter officiel): “L’Olympique de Marseille a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Pape Diouf.
Pape restera à jamais dans le cœur des Marseillais comme l’un des grands artisans de l’histoire du club. Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches.”

Basile Boli: Pape a été mon ange gardien pendant toute ma carrière, un très bel ami. Sa voix unique me manquera à jamais.

LIRE AUSSI: Mort de la femme de Makosso : le chantre Excell s’attaque au pasteur Etchien Ignace et fait des révélations

: “Beaucoup de tristesse en apprenant le décès de Pape Diouf… Un grand Président mais surtout un immense Homme, qui aura toujours dignement représenté l’ et ses valeurs. Une grande perte pour le foot français et le continent africain. Reposez en paix Cœur bleu.”

Joseph Antoine Bell: “Tonio, mon fils qu’il a reçu à mon arrivée à l’OM dans un couffin, l’appelait tout petit « le seul et l’unique ». Nous disions Le seul et l’unique Pape de Marseille… Il n’en reste plus. Le Coronavirus va tout nous prendre. Quelle période !!!!
Prenons des nouvelles, donnons des nouvelles, nul ne sait ni le jour ni l’heure…Regrets éternels, Pape !”

LIRE AUSSI: Coronavirus : Ouattara offre une prime à tous les agents de santé, de défense…

Habib Beye: “Il m’appelait “fils”, je l’appelais “père”. Il a été un agent, un président mais avant tout un homme exceptionnel pour moi”

Samir Nasri: “Peu de personnes dans le monde du football m’ont touché ou on eu un impact comme tu as pu l’avoir dans ma vie ou dans ma carrière. Tu as toujours été un mentor, tu as été mon premier agent.Tu as été mon président et c’est avec le coeur gros que je dois te dire au revoir. Tu es parti trop tôt, jamais je ne t’oublierai”

LIRE AUSSI: Coronavirus : le bilan des cas confirmés, décès… en Afrique de l’Ouest ce 1er avril 2020

: “Plus aucune place pour la rivalité ce soir. Très triste d’apprendre le décès d’un monument de notre football, mes condoléances à la famille Diouf”

: “très triste d’apprendre le disparition de Pape Diouf. Il laissera un souvenir unique à Marseille”

Grégory Coupet: “Quelle horrible nouvelle. Tu as été un guide, un vrai conseiller pour moi et surtout un homme d’honneur”

LIRE AUSSI: FESTIVAL DU FILM « SANTÉ POUR TOUS » DE L’OMS : COMBATTRE LE COVID 19 PAR LE CINÉMA

: “Le football français a perdu un grand monsieur. Un profond respect pour cet homme et président extraordinaire. Merci mon Pape”.

Mamadou Niang: “C’est avec une très grande tristesse que je viens d’apprendre que Pape nous as quitté. Mes pensées vont à sa famille, ses proches. Tu étais le meilleur d’entre nous et un modèle pour moi. Sache que Tu resteras à jamais dans mon cœur Pape. Je t’Aime”.

Michel Seydoux: “J’ai partagé avec lui des moments qui m’ont permis de découvrir sa culture et son humanité. Le football perd un grand monsieur”.

LIRE AUSSI: MORT ET DÉCÈS DE MANU DIBANGO : LES STARS LUI RENDENT HOMMAGE

:”Profondement attristé d’apprendre la mort de Pape Diouf. Toutes mes pensées et nos prières à sa famille”.

Jean-Michel Aulas : “Pape Diouf a été un grand président, très performant, respectable et respecté. Un homme droit, passionné et juste”.

Noël Le Graët: “C’était un homme de qualité, écouté et respecté, qui avait le respect du jeu, des joueurs, des hommes. Un passionné d’une extrême courtoisie”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici