Le premier festival du film «Santé pour tous », lancé par l’ vient de prendre fin. L’organisation entend ainsi combattre le par le 7e art.

Lancé par l’OMS le 23 octobre 2019, le 1er festival du film «Santé pour tous » vient de prendre fin. Cette information a été portée par le Directeur général de cette organisation, lors du point de presse qu’il a animé sur la COVID-19, le 25 mars 2020.

Le , a souligné combien avec la pandémie du , il est déterminant de communiquer efficacement et de façon créative sur les questions de santé publique.

LIRE AUSSI: MORT ET DÉCÈS DE MANU DIBANGO : LES STARS LUI RENDENT HOMMAGE

C’est dans cette optique que l’OMS a lancé le premier festival du film « Santé pour tous », ouvert à tous les réalisateurs aussi bien amateurs que professionnels.

Pour cette institution, le film est le canal idoine pour impacter les populations. «Aucun média ne peut nous faire ressentir des émotions comme un film. Un film peut nous faire rire, pleurer et réfléchir. En créant des histoires humaines qui ne laissent personne indifférent, un réalisateur peut avoir une influence sur les questions de santé et faire changer les choses. Un film est un outil puissant pour sensibiliser, faire comprendre et pousser à agir», est-il inscrit sur le site conçu pour l’évènement.

LIRE AUSSI: Coronavirus en Côte d’Ivoire : 101 cas au 27 mars 2020

Le directeur général de l’OMS, s’est pour sa part réjouit du vif intérêt que ce concours a suscité auprès des populations. « La quantité, la qualité et la diversité des œuvres qui nous ont été soumises ont dépassé toutes nos attentes. Nous avons reçu plus de 1300 films de 110 pays, et nous annonçons aujourd’hui avoir retenu 45 excellents courts métrages sur des sujets de santé essentiels », s’est-il réjoui.

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a aussi révélé qu’un jury la constitution d’un « jury prestigieux qui fera son choix dans cette sélection ». Les vainqueurs seront connus en mai 2020 à Genève, lors de la Soixante-treizième Assemblée mondiale de la Santé.

LIRE AUSSI: Covid-19 : MHD testé positif au coronavirus en prison

Les populations pourront voir en exclusivité tous les films de la sélection, au cours des prochaines semaines, sur le site Web de l’OMS et sur les médias sociaux.
« En ces temps difficiles, le cinéma et les autres outils de communication sont un moyen très efficace non seulement de relayer des messages de santé importants, mais aussi d’administrer l’un des médicaments les plus puissants : l’espoir », a martelé le Dg de l’OMS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici