C’et une information exclusive Abidjanpeople, qui fait suite à l’affaire - dont nous avions parlé il y’a quelques mois en arrière. En effet, après la plainte de Molaré en date du 23 Novembre 2018, tout avait été ficelé de sorte à ce que Dj Arafat soit arrêté le pour ensuite être conduit à la MACA. Tout sur cette affaire vite étouffée et abandonnée vu l’attitude adoptée par Dj Arafat.

Lire aussi : SCOOP : MOLARÉ PORTE PLAINTE CONTRE DJ ARAFAT

Molaré porte plainte auprès du

En date du 23 Novembre, le parquet du tribunal d’Abidjan reçoit un courrier signé de Soumahoro Maury Fere, avec pour objet ”Plainte contre Monsieur Huon Ange Didier alias Dj Arafat”. Dans son courrier, Molaré mentionne ceci : ”En date du lundi 19 novembre, j’ai été insulté à travers une vidéo. Laquelle vidéo publiée sur Youtube est une atteinte à mon honneur et cause un sérieux problème à mon image et à celle de mon entreprise…”. Nous avions donné un bout de ce courrier. Alors saisi du dossier, le procureur devrait à la date du 2 Janvier convoqué Dj Arafat à la brigade de recherches à la gendarmerie au Plateau. Après avoir été entendu pour les faits qui lui sont reprochés, il devrait être mis sous mandat de dépôt et transféré à la MACA. Tout avait été ficelé ainsi.

Molaré a eu l’aval du ministre Hamed Bakayoko

Cette fois-ci, pour lui faire payer à Dj Arafat son indélicatesse, Molaré avait pris toutes les garanties possibles. Il a notamment pris soin d’informer le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, parrain des deux artistes pour éviter une quelconque intervention. Sûr de son fait et avec le soutien et l’aval du ministre qui lui a donné l’assurance d’aller au bout de son action, l’opération a donc été élaborée. Il fallait laisser Dj Arafat finir son concert du 29 Décembre et le 2 Janvier, il se faisait tout simplement arrêter.

Lire aussi : DJ ARAFAT-LES DESSOUS DE SA RÉCONCILIATION AVEC MOLARÉ

Dj Arafat informé par le procureur

Avec le gage de Molaré qui avait l’aval du ministre, rien ne s’opposait à ce que le plan d’ de DJ Arafat soit mis à exécution. Le procureur en charge du dossier prend sur lui d’informer DJ Arafat. Il lui dit fermement ceci :”Tu n’as qu’un seul choix, rencontrer Molaré, retirer de Youtube, la vidéo en question où tu l’insultes, lui présenter par la suite tes excuses, auquel cas, nous pourrions mettre fin à toutes poursuites, sinon sache que le 2 Janvier 2019, tu seras arrêté parce que Molaré a déjà pris attache avec le ministre. Ce dernier lui a déjà donné son aval donc tu n’auras aucun soutien dans cette procédure”

Dj Arafat obligé de présenter ses excuses à Molaré

La suite, l’on la connait, Dj Arafat décide de rencontrer Molaré et fait exactement ce que lui aura conseillé le procureur. Il retire la chanson ”Molaré voleur” de Youtube, le rencontre, fait une publication par la suite sur sa page facebook et le lendemain fait un direct où il présente ses excuses. Molaré met fin à sa procédure.

Lire aussi : MOLARÉ : LE BOSS DU COUPÉ DÉCALÉ-UN DOCUMENT SIGNÉ GUILLAUME VERGÈS

Dj Arafat, lui, échappe à la prison. Avec l’arrestation du député de Fresco, Alain Lobognon dans une procédure quasi similaire pour diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux, impossible de se rappeler que le 2 janvier 2019, Dj Arafat aurait pu subir le même sort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici