Parler de la supposée ”” du roi du , c’est la prouesse qu’a réussi le Ferran Sales Aige. Correspondant au Maroc pendant plusieurs années, il consacre un ouvrage biographique au royaume chérifien. Dans cette oeuvre, à demi mot, le évoque l’ du dirigeant marocain. L’information a d’ores et déjà été reprise par plusieurs médias au Maroc.

Lire aussi : PÉDOPHILIE : LE NUMÉRO TROIS DU VATICAN RECONNU COUPABLE POUR AGRESSIONS SEXUELLES SUR DES…

Mohamed VI, le prince qui ne voulait pas être roi

Tout en faisant un rappel historique du règne du grand père Mohamed V et du père Hassan II, les rois ayant régné avant lui depuis l’indépendance du Maroc le 2 mars 1956, le journaliste , fait allusion à des rumeurs d’homosexualité du roi Mohamed VI. Le live intitulé ”Mohamed VI, le prince qui ne voulait pas être roi est un tour d’horizon des 50 dernières années de l’histoire du Maroc. Le journaliste affirme dans son oeuvre que le père de Mohamed VI, Hassan II avait embauché un espion afin de suivre les pas de son fils lorsqu’il poursuivait ses études en Belgique.

Lire aussi : AFRIQUE DU SUD-AFFAIRE, UN PASTEUR RESSUSCITE LES MORTS : VOICI LE COMPLICE DE ALPH…

Le divorce de Mohamed VI d’avec fait enfler la polémique

Des rumeurs de séparation entre le roi Mohamed VI et son épouse Lalla Salma ont été entérinées par ce que la presse espagnole qualifie de divorce acté du fait de l’absence de Lalla lors des deux jours de visite de Don Felipe VI et Dona Letizia d’Espagne au Maroc. Ce divorce dit-on aura relancé les débats et enflé la polémique. L’homosexualité supposée du roi du Maroc serait à la base de son divorce d’avec sa désormais ex épouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici