Dans la lutte contre le terrorisme au Burkina, l’, a annoncé ce 23 février 2021, sur renforcer la capacité des forces armées burkinabè.

M. Kaboré a accordé une audience au directeur général de l’Etat-major de l’UE, Commandant des missions d’entraînement et de formation de l’UE, le vice-amiral Hervé Bléjean, par ailleurs Directeur de la capacité militaire de conduite et de planification de l’.

Il était accompagné du général Fernando Garcia Blàzquez, Commandant de la mission d’entraînement et de formation de l’Union européenne au Mali.

LIRE AUSSI : Barbara Kanam et Innoss’B : quelque chose se passe

“Les échanges entre le président du Faso et ces deux hauts responsables de l’Union européenne ont porté sur les possibilités de renforcement des capacités de nos forces armées et sur les missions de la capacité militaire de conduite et de planification de l’Union européenne”, indique la Présidence dans un communiqué.

LIRE AUSSI : Au Burkina, le blanchiment de capitaux utilisé pour financer le terrorisme

“Nous pouvons aujourd’hui, grâce à l’évolution du mandat de cette mission, offrir nos services à l’invitation de Monsieur le président du Faso pour proposer aux forces armées du des actions de formation, d’entraînement et de conseil en fonction de ce qu’il souhaite nous voir réaliser et de leurs priorités”, a indiqué le vice-amiral Hervé Bléjean.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici