“Le RHDP invite l’opposition à cesser de ruser avec la paix”

0
200

Le RHDP a animé un point de presse ce dimanche 22 novembre 2020, au cours duquel a invité l’opposition ivoirienne au dialogue.

Le RHDP encourage le Alassane Ouattara à continuer à œuvrer pour la par le dialogue, sans faiblesse. Il le soutient dans sa quête de la vérité, pour une justice équitable conformément aux recommandations de la internationale.

En conséquence de tout ce qui précède,

– Le RHDP estime que les actes posés par Messieurs Guikahué, N’Dri Narcisse et autres sont connus de tous dans le déclenchement des violences électorales, qu’il importe de poursuivre les enquêtes à leurs égards et de faire connaître à l’opinion nationale et internationale leurs niveaux de responsabilité et d’implication dans lesdites violences.

– Le RHDP rappelle à l’opposition que la main tendue du Président de la République ne doit pas être perçue comme un signe de faiblesse, mais plutôt comme un acte de responsabilité qu’il pose dans l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire et de la paix.

– Le RHDP invite l’opposition à cesser de ruser avec la paix, car dans cette crise, rien ne peut s’obtenir par la force ou par la violence.

– Le RHDP dénonce avec force la tentative de catégorisation des victimes des violences électorales par l’opposition et Monsieur Bédié qui choisissent d’honorer la mémoire d’une dizaine de celles-ci alors que les violences occasionnées par les appels au boycott actif et à la désobéissance civile ont provoqué plusieurs dizaines de morts.

LIRE AUSSI : Désobéissance civile/Boycott actif: Le procureur scelle le sort des opposants ivoiriens


En décidant d’enterrer seulement une poignée de victimes qu’elle considère comme ses militants, l’opposition reconnaît implicitement que les autres victimes ne font pas partie de ses militants. Par conséquent, la plus grande victime de ces violences n’est autre que le RHDP.

– Le RHDP dénonce par ailleurs, l’appel à une minute de silence sur toute l’étendue du territoire, décrétée par le président du PDCI-RDA qui, quoique nostalgique du passé, n’a pas qualité pour agir dans ce sens. Monsieur Henri Konan Bédié oublie souvent qu’il n’est que le président d’un parti politique, le PDCI.

– Le RHDP invite tous ses militants à demeurer mobilisés et vigilants face à l’évolution de la situation actuelle. Il assure le Président de la République élu, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, de son soutien total et sans faille dans la poursuite des enquêtes en cours et dans sa quête du dialogue pour une paix sincère et durable.

– Le RHDP invite le Gouvernement à demeurer ouvert au dialogue, sans toutefois renoncer à poursuivre les enquêtes liées aux violences électorales, à rechercher tous les auteurs et leurs complices quel que soit leur rang, pour faire émerger la vérité sur ce qui s’est effectivement passé.

– Le RHDP invite le Gouvernement à prendre toutes les mesures qui commandent le maintien d’un climat de paix durable en Côte d’Ivoire. Car ici, il s’agit de la paix des que l’opposition veut prendre en otage à nouveau, en se servant de cette paix comme un instrument de chantage.

– Pour terminer, le RHDP voudrait face à ces attaques de tous ordres, indiquer la voie à suivre :
Le Saint Père, à l’occasion de la journée nationale de la paix, à la prière de l’angelus, le 15 novembre dernier, a prié pour la paix dans notre pays et a fait des recommandations fortes à la classe politique et au Gouvernement. Le Président de la République, Président du RHDP, SEM Alassane Ouattara, a favorablement accueilli cette exhortation du pape et s’inscrit parfaitement dans cette approche empreinte de sagesse et d’amour.
Le RHDP voudrait pour sa part inviter tous les Ivoiriens, y compris le Conseil permanent des Evêques à faire leurs, ces recommandations du Saint Père.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici