A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, la de Côte d’Ivoire a fait des recommandations aux populations.

Le comité local de la Croix Rouge de Côte d’Ivoire a recommandé aux populations une gestion rationnelle de l’eau pour faire face aux changements climatiques.

Cette recommandation a été faite par le secrétaire général local de Dimbokro, Granza Lucien Kouakou, lors de la célébration décalée de la journée mondiale de l’eau qui s’est tenue, vendredi 20 octobre 2020, à Adjoumanikro, un village de la sous-préfecture de Nofou (Dimbokro). Il animait un exposé sur le thème « l’importance de l’eau dans la vie scolaire ».

Il a affirmé que le changement climatique jouera très probablement un rôle décisif et négatif dans la disponibilité future en eau, invitant les populations à éviter le gaspillage de ce liquide, « source de vie. »

LIRE AUSSI : Décès d’une dame agressée par un chimpanzé à Sipilou

M. Granza a attesté que le problème de l’accès à l’eau est plus qualitatif que quantitatif, Il a souligné la nécessité pour les populations de minimiser les actions de pollution de l’eau qui, selon lui, constitue la première difficulté majeure de la gestion de la ressource.

« La fourniture continue d’une eau potable de qualité a toujours été un enjeu crucial pour les populations pour des questions de santé publique et d’hygiène », a-t-il indiqué, sensibilisant les communautés sur l’entretien  et l’utilisation de la pompe villageoise remise par la Croix Rouge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici