En fuite, Pascal Affi N’Guessan arrêté “dans une robe” à Akoupé

0
649

Arrestation de Pascal N’Guessan, président du FPI et membres fondateurs du Conseil national de transition, recherchés par la justice ivoirienne.

Pascal Affi N’Guessan, ancien premier de Laurent Gbagbo, a été interpelé dans le village d’Abié à Akoupé près d’Adzopé, par les de l’ordre alors qu’il tentait de se rendre à Bongouanou (Centre-Est), la capitale de la région du Moronou dont il est par ailleurs, le président du Conseil régional.

LIRE AUSSI: Mabri Toikeusse en fuite selon Adou Richard : ce qu’il faut savoir

En cavale après les poursuites judiciaires lancées par la justice ivoirienne contre lui, l’opposant ivoirien, Pascal Affi N’Guessan, a été mis aux arrêts, camouflé sous une une robe noire avec en dessous un soutien-gorge rose, selon Touré Alpha Yaya et et Geneviève Goëtzinger.

Dans le cadre de l’enquête ouverte, Pascal Affi N’Guessan, président du FPI et Abdallah Albert Mabri Toikeusse, président de l’UDPCI membres fondateurs du Conseil national de transition, étaient activement recherchés par le Procureur de la république, Adou Richard Christophe qui a donné l’information à la presse vendredi au cours d’une rencontre.

LIRE AUSSI: Arrestation d’Affi N’Guessan : toute la vérité

“Pascal Affi N’Guessan, Abdallah Albert Mabri Toikeusse. Plusieurs autres personnes qui ont participé à cette conjuration et qui sont parvenues à prendre la fuite sont activement recherchées”, a-t-il précisé.

Le Procureur a également déclaré que l’enquête ouverte permettra d’interpeler toutes les personnes ayant participé à quelque degré que ce soit à la création du CNT.

” Cette enquête va s’étendre sur l’ensemble des localités où ces faits d’une particulière gravité ont été commis pour en appréhender les auteurs et les complices”, a mentionné, Adou Richard-Christophe.

LIRE AUSSI: Le procureur recherche “activement Affi et Mabri” pour “meurtres et actes de terrorisme”

Le Procureur de la république a également annoncé que, dans le cadre de l’enquête ouverte, plusieurs personnes ont été interpellées le 03 2020 au domicile du Président Henri Konan BEDIE.

Plusieurs personnalités ont été interpellées le 03 novembre 2020 au domicile du Président Henri Konan BEDIE, notamment des cadres du PDCI dont MAURICE KAKOU GUIKAHUE, BASSY-KOFFI BERNARD, SERI BI N’GUESSAN, N’DRI KOUADIO PIERRE NARCISSE, N’DRI JEAN CLAUDE, EZALEY GEORGES, KAMAGATE BRAHIMA, YAPO VALERIE YOLANDE.

« Le président Bédié n’est ni en état d’arrestation, ni assigné à résidence», a indiqué M. Adou.

LIRE AUSSI: Maurice Kakou Guikahué déféré à la MACA
Poursuivant, il a fait savoir que M. Bédié  qui été a désigné comme le président du CNT de l’opposition, une institution illégale selon le pouvoir, n’est pas interpellé ni recherché également comme plusieurs leaders de l’opposition en raison de l’appréciation de «l’opportunité des poursuites» par le procureur.République  a l’opportunité des poursuites.

Avant d’interpeller quelqu’un, il faut s’assurer que cette personne eu égard à l’âge, eu égard à sa condition physique peut supporter la . C’est pour cela que ayant l’opportunité des poursuites, le procureur n’a pas trouver nécessaire de procéder à l’arrestation de M. Bédié », a justifié le procureur de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici