”, deuxième édition le 28 mars 2020 à la Salle Anoumabo du Palais de la culture d’Abidian, a fait savoir .

La première représentation de la deuxième édition de la fresque théâtrale, de chorégraphie, d’humour, chant et danse, baptisée “Drôles de femmes” est prévue pour le 28 mars 2020 à la Salle Anoumabo du Palais de la culture, a annoncé mercredi 4 mars 2020 la commissaire générale, Caroline Da Sylva.

De l’espace d’une cour commune en 2019, la scène se déplace cette année dans un marché autour du thème “Education de la jeune fille et autonomisation de la femme”, en corrélation avec le mois de mars, dédié à la célébration des droits de la femme, dont la Journée internationale du 8 mars sera célébrée le samedi 7 mars au stade municipal d’Anyama.

LIRE AUSSI : Dominique Ouattara va inaugurer le musée Adama Toungara d’Abobo

Plateforme de libre expression de la femme, le spectacle « Drôles de femmes » pointe les faits de société comme les violences basées sur le genre qui entravent l’épanouissement de la femme par des messages forts teintés d’humour, de sarcasme dans l’objectif de réconcilier l’Ivoirien avec le théâtre, en berne depuis longtemps dans le pays, a indiqué Caroline Da Sylva, lors d’une conférence de presse de lancement de l’événement.

Comme la première, cette deuxième représentation de « Drôles de femmes » mettra en scène des actrices confirmées et des étoiles montantes.

Des invitées spéciales, dont la  fondatrice de la marque de produits Ana Maya Lab, la française Marie-Hélène Plantier, et l’actrice et réalisatrice ivoirienne Akissi Delta, animeront un Master class.

LIRE AUSSI : Abd al Malik parrain de la semaine de la langue française

Le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant soutient cette initiative qui vient en appoint des actions du gouvernement pour l’éducation de la jeune fille et l’autonomisation de la femme, a assuré la directrice générale de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Dr Binaté Fofana Namizata.

Représentant le , , sa directrice de la communication, , a fait savoir que le ministre estime que le spectacle s’inscrit dans le cadre de , un vaste programme de promotion des événements à caractère culturel et touristique pour un meilleur positionnement de la culture et du tourisme ivoiriens.

Quant au soutien du ministère ivoirien du Transport, il vise à lancer des messages de courtoisie, de discipline et de respect du code sur la route tout en questionnant la problématique de l’écoulement des productions vivrières avec lesquelles les femmes nourrissent la nation toute entière, selon le coordinateur des actions au cabinet du ministre , Touré Oumar.

Les deux représentations de la première édition de “Drôles de femmes”, s’étaient déroulées, le 16 mars 2019 au Palais de la culture et le 9 juin au , rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici