Ce matin via son compte Instagram, s’est fendu d’une publication qui met à l’index Maitre Gim’s. Le rappeur français est dans le viseur de l’artiste coupé décalé qui, à travers son interpellation exprime son désarroi de ne pas bénéficier apparemment de l’aide de ce dernier. Pourquoi en veut-il autant à Maître Gim’s ? C’est la question que l’on serait amené à se poser ? Quel contrat lie-t-il les deux parties ? Y’a-t-il obligation dans un cas ou de l’autre ?

Lire aussi : Immobilier-Dj Arafat-Qu’est devenu le terrain qui lui a été offert pour la construction de…

Dj Arafat à Maître Gim’s : ”Quand tu décides d’aider…”

”Quand tu décides d’aider un frère africain, tu l’aides jusqu’au bout. Gim’s merci, sache que moi perso, Dieu est ma force”. Une interpellation laconique, mais profonde. L’intrigue ici est à juste titre d’autant plus que l’on sait, à savoir si le contrat est toujours de mise; que Dj Arafat est lié au label de Maître Gim’s. Aussi à travers son dernier album ””, a-t-il bénéficié du de Maître Gim’s sur le remix de la chanson ””. Il est clair qu’avec une telle collaboration, Dj Arafat attendait un coup de pouce dans la médiatisation du titre en question sur les médias internationaux, ce qui assurément allait offrir des opportunités. Un clip avec Gim’s sur le morceau “” était une aubaine de visibilité garantie. Jusqu’ici, rien de tout ça venant de . Cela a crée une certaine que Dj Arafat a tenu à exprimer ainsi de par sa publication. A voir cela, l’on peut se demander si le chef de file de la ”Chine” avait-il besoin d’une telle sortie publique.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Le point du séjour du rappeur congolais Maître Gims en terre ivoirienne

Les clauses du contrat le liant à Gim’s étant privées, avait-t-il besoin d’exprimer sa frustration ainsi ? Le monde musical à l’international ayant aussi ses codes, qui sont à dissocier des rapports fraternels, Dj Arafat arrive-t-il à faire le distinguo. Une chose est de voir Gim’s débarquer à son anniversaire, comme ce fut le cas au mois de Janvier dernier à Abidjan, mais une chose est aussi de promouvoir un artiste à l’international surtout lorsqu’on est soit même lié à une maison de disques qui a ses règles de fonctionnement. Il est clair que Dj Arafat est désillusionné, lui, qui espérait tirer profit de cette collaboration, mais exprimer son désarroi ainsi n’est pas l’idéal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici