et méritent-ils que l’on s’attarde sur leurs inepties ? Assurément non. Mais à force de déverser leur haine dans une escalade de menaces, il urge de dénoncer les dérives auxquelles ils nous ont habituées. Après le succès retentissant de Serge Beynaud à l’Elysée Montmartre, le prétexte était trop beau pour qu’ils montrent ce qu’il sera convenu de nommer à juste titre : . Voilà ce qu’incarnent désormais ces deux artistes, ces deux garçons dans la sphère coupé décalé. et Debordo, c’est la haine à l’état pur. Cibles privilégiées, tous ceux qui portent le flambeau de cette musique là où, eux ont échoué et semblent ne plus avoir de réels arguments.

Dj Arafat, l’espoir déçu, déchu mué en haine

Le roi a perdu sa couronne. De par sa propre faute, et ça, Arafat ne s’en rend pas compte. Dj Arafat, c’est 15 ans de scène depuis le single ”Jonathan” sorti en décembre 2003. Dj Arafat, c’était la figure tutélaire du coupé décalé. L’artiste aux nombreuses distinctions, le repère d’une musique à laquelle il aura tant donné de par sa constance. Plus d’une centaine de titres. Des tubes et des hits qui ont tant fait danser.

Lire aussi : BEYNAUD-VITALE, ARAFAT-CLAIRE BAHI… PORTRAIT CROISÉ DE DEUX COUPLES COUPÉ DÉCALÉ

Tout cela suscitant un réel espoir le plaçant comme le porte flambeau de ce mouvement. Debordo, c’était le faiseur de roi avec ses featurings , et qui s’est trouvé après, un talent de chanteur. Hélas. La musique, c’est le travail, la créativité. L’aura, l’on peut l’avoir, mais sans travail, l’hibernation n’est pas loin. C’est ce que vit visiblement Arafat et Debordo, à cours d’inspiration. La bouée, un simulacre de réconciliation pour se jouer les fauteurs de troubles.

Dj Arafat lâché par ses lieutenants les plus fidèles

Avec le succès phénoménal qu’il a connu, on voyait en Dj Arafat le ”Magic System” du coupé décalé, l’artiste qui allait offrir à la trouvaille de Douk Saga et ses amis de la jet set, ses premiers disques d’or. On voyait Arafat se produire dans de grandes salles à l’international. Mais par des attitudes auxquelles on ne pu trouver d’explications, DJ Arafat n’est plus que l’ombre de lui-même.

Lire aussi : PRIMUD 2018 DJ ARAFAT, QUI, POUR LE SAUVER ?

Il est devenu une caisse de résonance de la haine, déversant son venin à tout va, tant sur des aînés tout comme sur ses concurrents directs, à qui, il n’arrive plus à trouver de répliques en terme de productions musicales. Il s’est crée des inimitiés à l’intérieur comme à l’extérieur. Ses lieutenants les plus fidèles que sont Habib Marouane, Manu TGV, Ariel Sheney…l’ont lâché. Il s’est engagé dans une fronde orgueilleuse avec le faiseur de tubes qu’est Bebi Philip, surtout qu’il se trouve lui même des talents d’arrangeur.

Dj Arafat et Debordo, coalition stérile face au primud de Molaré

Une rébellion stérile avec des invectives et autres injures. Cela n’a point empêché Molaré de mener la toute première édition du primud. Belle édition qui a vu Beynaud sacré Primud d’Or.

Lire aussi : Serge Beynaud à l’Elysée Montmartre

Sur sa lancée, Beynaud qui aura pris le train coupé décalé en marche ( il n’est arrivé sur la scène musicale qu’en 2008)  va catapulter hits sur hits. 10 ans de carrière, une belle tournée dans toute la Côte d’Ivoire et la cerise, 2000 entrées pour un spectacle live à  l’Elysée Montmartre à Paris. Le rythme imposé par Beynaud est infernal. Difficile de l’attraper désormais. La seule alternative, de fallacieux prétextes, des insultes, c’est le menu fretin qui est servi par les frères de la haine ( Arafat et Debordo).

Dj Arafat et Debordo, injures et menaces pour Serge Beynaud

Injures sur injures, menaces, accusations fantaisistes, le tout dans des directs Facebook. Où iront ces deux artistes dans leur logique destructrice qui les as déjà auto détruits.

Lire aussi : Hamed Chala, fais toi voir

Ça, nul ne le sait. Ce qui est sûr en revanche, c’est ce qu’ils incarnent le mieux en ce moment : Les visages de la haine dans le coupé décalé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici