a tenu son pari. En 50 minutes de direct déjà ( à 19h55 GMT) , il était à 15 mille suiveurs. Avec des arguments à l’appui, il a démonté toute la mise en scène de . ”Ne nous prenez pas pour des imbéciles”, a-t-il martelé. Qu’on l’aime, qu’on ne l’aime pas, qu’il ne soit pas exempt de tout reproche dans l’exercice de son ministère en tant que homme de Dieu, lors de son direct, Camille Makosso aura fait preuve d’une démarche cartésienne pour confondre ceux qui croient naïvement en ladite ”résurrection” du pasteur congolais, Alph Lukau.

Lire aussi : AFRIQUE DU SUD-AFFAIRE, UN PASTEUR RESSUSCITE LES MORTS : VOICI LE COMPLICE DE ALPH…

Même si Camille Makosso n’est pas un baromètre d’appréciation, son de ce jour devrait mettre fin à cette polémique qui n’a fait que trop durer entre ceux qui croient et ceux qui ne croyaient pas en la mise en scène orchestrée par Alph Lukau avec comme acteur le jeune Elliot Masango. Makosso révélera lors de son direct Facebook que le jeune Elliot aurait été arrêté ce jour en Afrique du Sud. Clap de fin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici