Awa Ehoura, que devient-elle ?

0
1589

Journaliste présentatrice vedette du JT de la RTI, première chaîne ivoirienne, Awa Ehoura aura été le visage féminin qui aura marqué les téléspectateurs . Une Claire Chazal en somme, elle était la réplique féminine de Levy Niamkey qui incarnait le Patrick Poivre d’Avoir versus Paysage Audiovisuel Ivoirien. Sept ans après la crise post-électorale qui a vu son renvoi de la RTI, que devient cette icône des médias ivoiriens ? Qu’est-ce qui est fait pour elle ? Sa corporation, celle des journalistes ivoiriens à travers sa prestigieuse cérémonie des Ebony lui rend, ne serait-ce qu’un hommage ? Ces questions resteront sans réponses. Cinq ans après une fausse alerte qui annonçait la mort de Awa Ehoura, sa situation a-t-elle changé ? A-t-elle changé de cadre de vie ? Etat des lieux.

Lire aussi : Concert Dj Arafat-Debordo : les dessous du retrait de Debordo

Awa Ehoura vit toujours à la Riviera Mpouto chez sa mère

En octobre 2013, des rumeurs ayant fait cas de la mort de Awa Ehoura ont permis que les projecteurs se braquent sur elle. A travers des articles et autres mobilisations sur les réseaux sociaux, l’on s’était soudainement souvenu de cette dame, qui par le talent, la diction parfaite captivait tous ceux qui suivaient le Journal télévisé qu’elle déclamait avec autant de . Passé cette frénésie solidaire, elle a été rangée aux calendes grecques. Et pourtant, rien et rien n’aura véritablement changé dans la vie d’Awa Ehoura malgré les dons.

Lire aussi : Côte d’Ivoire, les orchestres zouglou sont sur la scène musicale

Elle se bat contre le diabète

Souffrant du diabète entre-temps, Awa Ehoura n’est que l’ombre d’elle aujourd’hui. L’une de ses fidèles amies résidant en France et qui prend régulièrement des nouvelles d’elle nous confiera ceci : ”Elle se bat contre la maladie. Elle survit pratiquement au jour le jour. Sa vue est très affaiblie. Il ya un mois, elle a été hospitalisée. Son quotidien consiste juste à se nourrir et faire face à ses soins…”. Hélas, voilà ce, à quoi se résume aujourd’hui la vie de cette célébrité des médias. Dans une maison de deux pièces bâtie dans une cour commune, elle vit avec sa mère et son fils, pratiquement recluse. Dans l’indifférence de ceux qu’elle aura fait rêver hier. De ceux aussi qu’elle aura servi hier. Hélas, mille fois hélas. Cet autre article réveillera-t-il un autre élan de solidarité qui pourrait véritablement faire changer les choses à son niveau ? Nous l’espérons vivement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici