”Je suis arrivée à l’aventure aux Etats-Unis en 2004…j’ai commencé comme serveuse dans un restaurant avant d’entreprendre un petit commerce de fond de teint…”. Une véritable succes story comme on en voit très souvent. , jeune dame de nationalité burkinabé qui évolue dans l’univers des vient de s’installer à . Et ce, après des boutiques aux Etats-Unis où elle réside et au Burkina Faso, son pays d’origine. S’étant liée d’amitié avec la people ivoirienne, , Makita Makita l’a par ailleurs invitée en ce début de mois au Burkina Faso. A travers cette interview, Makita Makita nous fait découvrir son univers. A propos d’Emma Lohoues, voici ce qu’elle dit : ”C’est une dame que j’admire..”.

Lire aussi : Affaire-Une femme africaine vivant en Belgique met nue et bastonne la maîtresse de son…

Makita Makita, si tu dois te présenter aux lecteurs d’Abidjanpeople, que dirais-tu ? Une idée de ton parcours avant d’arriver dans l’univers de la beauté.

Je suis arrivée à l’aventure aux Etats-Unis en 2004. J’ai travaillé comme serveuse dans un restaurant afin de pouvoir gagner ma vie. Ensuite, j’ai entrepris un petit commerce de fond de teint. C’est de là que tout est parti. J’ai ouvert ma première boutique de ventes de produits de beauté à New York.

Avec des boutiques aux USA, au Burkina Faso, pourquoi as-tu decidé de t’installer en Côte d’Ivoire ?

La Côte d’Ivoire, c’est un peu comme une seconde patrie pour moi. J’y suis venue régulièrement pour des vacances. Abidjan est une capitale que je connais bien. J’aime la Côte d’Ivoire, c’est ce, pour quoi, j’ai décidé d’y ouvrir des boutiques.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Maître Gims à Abidjan en compagnie du maire d’Abobo, Hamed Bakayoko : Les…

Avant d’ouvrir une boutique à Abidjan, quels sont les échos que tu as eus ?

D’abord, j’aime la Côte d’Ivoire. Secondo, Abidjan, c’est la plaque tournante de l’Afrique de l’Ouest. Donc venir m’installer içi s’impose de soit.

Penses-tu pouvoir t’imposer ?

Oui, je pense pouvoir m’imposer. J’aime les défis. Et même si la concurrence est rude, à force de travail, je pense m’offrir une place honorable.

En quelques mois de présence à Abidjan, quel bilan peux-tu faire ?

Lire aussi : BEAUTÉ-APRÈS LE BURKINA FASO, EMMA LOHOUES BIENTÔT À BAMAKO AVEC MAKITA MAKITA

Le bilan est largement positif parce que j’ai déjà ouvert deux boutiques. Nous sommes situés à Adjamé dans un espace beaucoup plus grand et nous avons développé une succursale de proximité dans la commune de Cocody à Angré précisément.

Qu’est-ce qui te lie à Emma Lohoues ?

Emma Lohoues, c’est une dame que j’admire. Et ce, depuis les Etats-Unis sans même la connaitre. C’est grâce à un ami qui est dans le showbiz que j’ai fait sa connaissance. Nous échangeons pas mal d’idées. C’est une personne sympathique et adorable.

A part Emma Lohoues, quels sont les people ivoiriens dont tu es proche ?

Je peux citer Dj Arafat et Dj Mix.

Un mot pour terminer

Juste dire que j’aime la Côte d’Ivoire ainsi que les ivoiriens. Que Dieu bénisse ce beau pays. Nous sommes tous frères. Merci à Abidjanpeople.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici