A 5 jours de la présidentielle Ivoirienne, les populations fuient Abidjan

0
397
One of the largest bus stations in the Adjame neighborhood of Abidjan, Ivory Coast is once again full of travelers going both in and out of the city. The war-torn country plunged into violence after the disputed presidential election in November 2010. In April 2011, the former president surrendered and the fighting finally subsided.

2010 encore dans les esprits des Ivoiriens qui fuient Abidjan la capitale ivoirienne à 5 jours de la présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire.

« Ils quittent le pays… » a lancé Aka Malan. Avant d’ajouter, « depuis quelques jours, l’affluence à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan est remarquable. Des voyageurs quittent le pays en grand nombre. Une sortie irrégulière du pays qui inquiète plus d’un ; et qui emmène à croire que la crise électorale qui secoue le pays en est la cause principale. Une crise qui a déjà causé plus de 70 morts et dont la suite s’annonce plus chaotique que maintenant. Il faut rappeler que cette crise est née de la volonté de Ouattara de briguer un 3ème mandat anticonstitutionnel ».

Une situation remarquée du côté de Dabou au lendemain des violences inter-ethniques survenues le 21 octobre 2020. Les prix des denrées alimentaires entre temps connaissent une hausse au grand désarroi des populations. Leur seule volonté est de retrouver la paix perturbée par des violences inter-ethniques qui ont fait sept morts et une quarantaine de blessés.

LIRE AUSSI : Eudoxie Yao, star au Burkina Faso

Le couvre couvre- instauré de 19H à 6H par  le préfet N’zi Kanga Rémi a permis aux de l’ordre, arrivées en renfort d’Abidjan, de rétablir le calme.

LIRE AUSSI : Emma Lohoues au Burkina Faso depuis hier : Ce qui s’est passé avec le griot et Dj Mix

Toutefois, les populations encore sous choc des évènements, se sont ruées au marché, dans les boulangeries, les , les supermarchés et les magasins de gaz pour faire des provisions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici