Fin de cavale pour l’artiste zouglou Amaral d’Afrik qui a vécu de sérieuses frayeurs ces derniers jours. Et ce, depuis la diffusion d’un extrait de son single ”” via les réseaux sociaux. Menacé, il a eu recours au préfet d’Abidjan grâce à qui il est resté en lieu sûr jusqu’à son décollage hier soir de l’aéroport Félix Houphouët d’Abidjan. Amaral d’Afrik a atterri ce mercredi 16 janvier à . Il y restera un bon moment. Abidjanppeople vous aura fait vivre cette actualité dans les moindres détails jusqu’à son dénouement.

Lire aussi : ZOUGLOU-MENACÉ POUR SON TITRE ”ILS ONT MENTI”, AMARAL D’AFRIK A QUITTÉ ABIDJAN CETTE NUIT…

Amaral d’Afrik : ”J’ai entendu dire que…”

A peine arrivé sur Paris, Amaral d’Afrik a publié la photo en illustration de notre article sur sa page facebook avec la mention suivante : ”J’ai entendu des gens dire que j’étais un prophète ? hashtag, ”Ils ont menti”. Ici, c’est Paris”. Sans commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici