Urgent: Coup d’Etat avorté au Togo

0
501

Brigitte Adjamagbo-Johnson, leader de l’ togolaise, l’actrice principale du d’Etat déjoué au Togo a été arrêté

Mme Adjamagbo-Johnson, secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), est la coordinatrice de la coalition de partis et sociétés civiles DMK ayant soutenu à l’élection présidentielle de février dernier la candidature d’Agbeyomé Kodjo, arrivé deuxième, et qui conteste toujours les résultats de ce scrutin remporté par le président sortant .

Faisant déjà l’objet d’une « procédure judiciaire portant sur des faits similaires », Mme Adjamagbo-Johnson a été interpellée samedi après-midi pour « possession de documents » en lien avec le plan de destabilisation des institutions qui devait être mis en œuvre à partir des manifestations populaires prévues par la DMK samedi à Lomé, d’après un communiqué du près le tribunal de Lomé, Essolizam Poyodi.

LIRE AUSSI:Shan’L: “Le troisième œil sur la photo représente l’œil de l’âme”

Le communiqué rappelle que le second acteur, Gérard Djossou, représentant du parti de M. Kodjo au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a été interpellé vendredi dans la soirée dans le cadre d’une enquête pour atteinte à la sécurité intérieure.

« Il a été procédé immédiatement à une perquisition à son domicile. Celle-ci a permis la découverte et la saisie des documents compromettants intéressant l’enquête », a affirmé le procureur.

LIRE AUSSI:Souleymane Diarrassouba “Notre pays est respecté de tous grâce à Alassane Ouattara”

« Lesdits documents révèlent la projection d’actions violentes visant à porter atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et qui devaient être mises en œuvre à partir des manifestations publiques prévues pour le samedi 28 novembre 2020 », a--il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici