L’organisation non gouvernementale l’EICF a initié une caravane de sensibilisation des populations de la région du Bounkani.

Selon le représentant de l’ONG, Gérard N’guessan, les élections, le socle de la démocratie représentative, qui sont censées apporter la paix sociale et la stabilité politique au peuple, sont devenues source de conflits et de violences armées.

Ces violences, a-t-il souligné, sont attisées par les discours de haine, les communications violentes de médias interposés et par les rumeurs relayées souvent par la population.

LIRE AUSSI: MANIFESTATIONS AU NIGERIA : LE GOUVERNEMENT CRAINT FACE AU CAS D’INFECTION…

”Tous ces aspects constituent de véritables risques majeurs d’insécurités chroniques, impactant la stabilité sociopolitique du pays. D’où notre contribution à sensibiliser pour des élections sans violence”, a-t-il indiqué vendredi 23 octobre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici