compte fêter ses . L’annonce n’est pas encore officielle. Un teaser plus ou moins révélateur en donnait déjà l’indice. Depuis quelques jours, on voit la photo de Billy le kid avec l’écriteau : Soum Bill, chef d’Etat major du zouglou, 25 ans, le tout surmonté de trois valeurs qui sous-tendent 25 années d’existence sur la scène musicale. Lesquelles valeurs sont déclinées ainsi : Conviction, Courage , Espérance.

Lire aussi : Exclusif, Billy Billy s’attaque aux médecins

Avant ses 25 ans, Soum Bill fait des

Avant de fêter un quart de siècle musical, Soum Bill marque un arrêt. En somme, une interrogation, une problématique qui met à l’index l’homme, notre égo, notre semblable adoubé du terme ”Confident”. La réponse aussi simple. Pour Soum Bill : ”Le mal n’est jamais loin, mon confident, mon assassin…”. Tout en philosophie, c’est du Soum Bill. Des termes traités avec grand intérêt à travers notes musicales et paroles fortes. ”Mon confident”, c’est l’intitulé du single que s’apprête à catapulter Soum Bill sur l’échiquier musical. Après cela , place à la célébration de 25 ans de carrière tissés  dans des valeurs dont il a bien voulu choisir trois.

Soum Bill, un artiste de conviction

La conviction, c’est le fil Ariane existentiel de la trame et démarche artistique de l’artiste. Tout ce qu’il fait, il le sent. Il le fait par conviction. Lorsqu’il dénonce la mauvaise gouvernance des pouvoirs politiques, loin de s’arroger le manteau d’artiste engagé, il exprime un cri de cœur, un coup de gueule face à un système devant lequel il est  impuissant avec pour seule arme, sa voix. Soum Bill n’a de préférence dans aucune chapelle politique. C’est un homme de conviction, droit dans ses bottes aux côtés du peuple dont il se fait à son humble niveau le porte voix. Il dit les choses comme il les sent. Il chante ce qu’il voit et dénonce ce qui a lieu d’être. N’en déplaise à qui que ce soit, et même lorsqu’on voudrait lui trouver un bord politique.

Soum Bill et le courage

Du courage, il en faut dans toute oeuvre humaine. Soum Bill à son niveau a dû se résoudre à en faire preuve. Il a essuyé tant d’échecs. Il a tant de fois été désillusionné, mais s’est armé de courage dans le silence le plus total et dans le secret, loin des clameurs des foules. Après l’album ”Zambakro” en 2000 (la première oeuvre en solo) , Soum Bill a connu une traversé du désert qui donnera en 2002 l’album majeur ”Terre des hommes” et son titre culte ”l’un pour l’autre”. Passé l’euphorie des premières heures, la désillusion, les déceptions humaines, amicales et sentimentales se présenteront. Face aux flammes des langues et de l’encre, il fallait garder profil bas. Ce qui accouchera en 2008 d’une oeuvre mature de haut vol au titre éponyme ”Que la lumière soit”. Comme pour éclairer cette voie obscurcie par tant de combats. Les premiers mois de la sortie de cet album ont été difficiles à tenir. Mais Soum Bill a tenu, cette fois, avec l’appui de son épouse d’avec qui il est marié voilà maintenant plus de 10 ans. Elle lui sera d’un secours énorme à cette période. La suite, ”Que la lumière soit” gagne les cœurs. Plusieurs dates sont programmées en Europe et la marche s’en suit pour une ”escale” ( 2013), son album reggae où il donne libre cours à une passion, celle de la musique de Jah dont on retrouve certaines sonorités sur ses œuvres précédentes. Là encore, un goût d’inachevé et des amitiés perdues. Avec Zougloumanity, son dernier album sorti en octobre 2016, l’espoir est là.

Lire aussi : YVIDERO KRITIKOS : ON S’FAIT LA BISE

L’espérance en l’avenir

Même si Soum Bill n’a pas encore glané les lauriers à la hauteur de son immense talent, il garde espoir, l’espoir en un avenir fait de plus de sérénité. Le boom à l’international, dans les médias de grande importance, il l’attend secrètement. L’espoir, ça fait vivre, c’est clair. Son talent, lui, est là. Nul ne peut lui usurper cela. Élu meilleur artiste zouglou, 20 ans après la création de cette musique, Soum Bill, guidé par ses valeurs de conviction, de courage et de l’espérance donne rendez vous à ses fans très bientôt et ce, pour fêter comme il se doit, 25 ans d’une riche et belle carrière artistique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici