L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a émis une alerte concernant l’invasions de criquets en Somalie.

Dans sa dernière mise à jour de la situation, la FAO a prévenu que de nouveaux essaims arriveraient dans le sud de la Somalie dans les jours ou semaines à venir.

« Des essaims immatures et matures sont présents dans le nord-ouest entre Boroma et Hargeisa tandis que d’autres essaims et groupes d’adultes matures sont présents et se reproduisent dans le nord-est et dans les zones centrales de Mudug et Galgaduud », a précisé l’agence onusienne dans une alerte publiée lundi soir.

D’après la FAO, l’éclosion et le regroupement des criquets pèlerins ont commencé ces derniers jours et devraient se poursuivre dans les prochaines semaines, y compris dans le nord-ouest du pays.

LIRE AUSSI: LA NOTABILITÉ DE BÉOUMI REÇOIT UN VÉHICULE ET DES MOTOS

« Bien que les essaims actuels restent au nord de BeledWeyne et du fleuve Shabelle, des signalements non confirmés de criquets viennent du sud. Des opérations de contrôle sur le terrain sont en cours avec des biopesticides », a poursuivi l’agence.

Elle a déclaré que la situation était toujours très critique car de nouveaux essaims se forment et un nouveau cycle de reproduction a commencé en Somalie et en Ethiopie, ce qui entraînera la formation de davantage d’essaims d’ici mi-décembre qui sont susceptibles de migrer vers le sud et de menacer le Kenya.

LIRE AUSSI: DES PROJETS SOCIO-ÉDUCATIFS LANCÉS À BOUNDIALI

« Même si les pays sont mieux préparés qu’il y a un an, les opérations de surveillance et de contrôle doivent se poursuivre pour repérer et éliminer autant d’infestations que possible. En outre, les criquets se multiplient des deux côtés de la mer Rouge méridionale », a indiqué la FAO dans ses prévisions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici