Patrick Achi, Premier ministre, mais Ouattara a sa main sur la Défense, la Sécurité, les Affaires étrangères

0
400

Patrick Achi, Premier ministre arrive avec peut-être la création d’un ministère chargé de la lutte contre la corruption et de la Bonne gouvernance.

Disons les choses comme elles sont: Patrick Achi est un bon cheval pour ton camarade: pondéré, conciliant, pont entre les tendances politiques, bosseur, rigoureux. Le charisme peut venir plus tard. Ses collaborateurs le jugent rigoureux. Il a donné le ton lors du dernier conseil de gouvernement.

Sur la question des effondrements des immeubles à Abidjan, il a dénoncé par des mots crus, les maux qui minent le secteur de la Construction en Côte d’Ivoire: indiscipline, incivisme, impunité sous-tendus par la corruption. Le lendemain, en conseil des ministres, ton camarade l’a suivi.

Il a même glissé l’idée de la création d’un ministère spécifiquement chargé de la lutte contre la corruption et de la Bonne gouvernance. Attention, le Blanc de la Mé arrive avec peut-être une opération mains propres dans les bagages…Militant du vieux parti, il est aujourd’hui membre du rassemblement de ton camarade. Il fut porte-parole du gouvernement en 2000.

LIRE AUSSI : Mort Gon et Hambak : Un proche de Soro interpelle Patrick Achi, “fait attention, ils vont te créer des problèmes”

Secrétaire général de la et premier ministre, il a du vécu. Proche de Amadou Gon Coulibaly, cet ingénieur de 65 ans est marié et père de cinq enfants. Le moins que les Ivoiriens attendent de lui, poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, l’Etoile d’Etat. Il a réussi à apaiser le climat politique en Côte d’Ivoire.

Poursuivre donc, le dialogue politique et agir pour le rassemblement des Ivoiriens dans leurs différences. En libérant déjà les prisonniers qui ont des garanties de représentation. Ton Camarade aura sûrement un mot à dire, notamment pour ce qui concerne les ministères stratégiques, la Défense, la Sécurité, l’Administration du territoire, les Affaires étrangères. Mais pour le reste, le nouveau premier ministre aura la lourde responsabilité de donner un visage au « changement générationnel » au gouvernement et donner le signal pour 2025.

LIRE AUSSI : Reprise du championnat de Côte d’Ivoire 1ere journée : l’Asec tenu en échec

Il reçoit depuis quelques jours, les CV des jeunes cadres ivoiriens. Ce qui est un indicateur: les nominations pour militantisme vivent peut-être, leurs dernières heures… Le temps nous dira… Le nouveau gouvernement est attendant au plus tard, à la mi-avril 2021. Dossiers urgents à traiter pour le nouveau premier ministre, la lutte contre la Covid19.

La communication gouvernementale est incohérente. Elle dit une chose et la réalité sur le terrain est totalement contraire. Le virus circule, les chiffres de la contamination sont à la hausse, le ministère de la Santé parle même de la présence du variant anglais, jugé plus mortel en Côte d’Ivoire. Mais le laxisme et la négligence ont gagné tout .

LIRE AUSSI : Congé de Pâques 2021 : Les élèves de Tiébissou anticipent

Toujours sur la santé, l’on apprend avec désolation, que les médicaments manquent dans les centres anti-turberculeux. Un journaliste a révélé suite à une enquête, « des cas inquiétants de manque des médicaments antituberculeux de première ligne qui ont perduré de janvier à mars ont été signalés entre autres, à l’hôpital général de Guéyo, de Bongouanou, de , du centre hospitalier régional de Katiola, dans les pharmacies des districts de Yopougon Ouest, Songon, à Bingerville, San-Pedro, Tabou. ».

Un autre journaliste a parcouru le district d’Abidjan à la recherche d’un médicament pour sauver sa tante… « C’est une honte pour la Côte d’Ivoire. Elle n’a pas encore pris des dispositions financières depuis 2019, pour faire livrer ces médicaments dont l’achat dépend de l’État, parce que considéré comme “ à revenu intermédiaire” (Émergent). », selon le journaliste-enquêteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici