La musique ivoirienne était en fête ce vendredi 12 Juillet à précisément au Dock Eiffel, salle de près de 2500 places. L’artiste , célébrait ses de carrière. Un annoncé depuis de longs mois, et qui aura tenu toutes ses promesses. La belle surprise, la présence de pour revisiter l’époque nostalgique au temps du groupe les et l’intervention de la nouvelle génération zougloutique incarnée par Lova et Atito Kpata. Artistiquement, il y avait du beau monde, à commencer par les premières parties qui ont vu la prestation de plusieurs artistes comme Candice, Dayin Dy, Julie Brou, Michele Djalyé, Magadindin…. Gadji Céli, le parrain artistique a aussi répondu présent.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE-ACCUEIL DES ÉLÉPHANTS APRÈS LA CAN 2019-KALOU BONAVENTURE DIT NON : ”LAISSONS CE…

Soum Bill, 25 ans d’une musique !

La musique zouglou a ses têtes de proue dont Soum Bill fait partie. L’un des meilleurs, sinon le meilleur d’un genre musical qu’il a porté pendant 25 ans avec des textes forts. Célébration d’un talent, d’une voix. Le public de Paris sorti nombreux a permis à Soum Bill de s’éclater sur scène comme toujours. Un répertoire visité depuis les premières heures sous l’ère Salopards avec un duo de vocalises, Bloco et Soum Bill pour replonger toute une génération 25 ans en arrière. Et la marche dans le temps avec les projets solo de l’artiste. Zambakro, Terre des Homes, Que la lumière Soit jusqu’au récent album Zougloumanity sorti en octobre 2016, les titres de ces œuvres ont été passées en revue. Adoubé d’une bonne campagne tant sur les médias sociaux que les médias traditionnels ( Radio, Télé, Presse écrite) avec notamment un passage sur le plateau de France 24, ce concert de Soum Bill ne pouvait que drainer du monde. A qui, l’artiste a rendu toute la plénitude de son talent comme à ses habitudes. Vivement 50 ans de carrière d’un Soum Bill toujours au sommet de son art traversant des générations de par sa voix et son talent restés inégalés.