Mort de Hamed Bakayoko : un proche de Soro révèle à qui profite ce “crime”

0
910

A qui profite le crime ? , proche de Guillaume Soro fait une analyse de la mort de et la au .

C’est la question que je voudrais poser à tous ces mendiants du Restaurant qui, pour tenter de disculper certains de leurs clients de la responsabilité de la mort du défunt Premier Ministre, accusent inopinément Guillaume Soro d’en être l’auteur. Je voudrais leur poser la question suivante. Que gagne Guillaume Soro en voulant et en organisant la mort de celui qui fut son ami et frère malgré leur adversité politique ?Je dirai absolument rien.

Car ce que recherche Guillaume Soro, c’est le pouvoir d’Etat et non le poste de Premier Ministre ou celui de Ministre de la défense. Je rappelle que Guillaume Soro a déjà occupé ces fonctions. Et Bogota sait très bien que le défunt Premier Ministre n’était pas dans le schéma successoral du gourou du Restaurant. Il savait également que le défunt Premier Ministre n’était en réalité qu’une reine d’Angleterre sans aucun pouvoir.

Il savait enfin que le défunt Premier Ministre était dans le collimateur du gourou du Restaurant qui le soupçonnait, selon certaines informations, de vouloir attenter à sa vie pour prendre sa place. Quel intérêt avait-il donc à vouloir la mort de ce dernier? Il n’en avait pas.

LIRE AUSSI : Les dernières images d’Hamed Bakayoko avant sa mort

Ceux qui avaient par contre intérêt à ce que l’ex Premier Ministre meurt sont ceux qui sont intéressés par le fauteuil présidentiel au sein du Restaurant. Et nous connaissons tous ceux qui sont intéressés par ce fauteuil dans cette foire aux hypocrites qu’est le Restaurant. Le défunt Premier Ministre, de par sa proximité avec la population, de par sa légitimité, de par ses meilleures relations avec les opposants du gourou du Restaurant était un adversaire redoutable pour les prétendants au fauteuil présidentiel au sein du Restaurant.

Il fallait donc le neutraliser définitivement pour se faire une place auprès du gourou du Restaurant. De part sa position actuelle, celui qui est dans la ligne de mire de Guillaume Soro, ce n’est pas un second couteau.

C’est le gourou lui même que vise Guillaume Soro. Pas pour le tuer parce que Guillaume Soro n’est pas un assassin, contrairement à ce que veulent faire croire ses adversaires. C’est pour lui arracher le pouvoir d’Etat à travers des élections ouvertes, justes et transparentes.

LIRE AUSSI : Grave accident à Bonon : 24 victimes

Car Guillaume Soro sait qu’en ce moment au Restaurant, il n’y a pas un “waro ” à part le gourou du Restaurant, qui peut l’affronter et le battre lors d’une compétition électorale. S’il avait cette possibilité de tuer facilement, pourquoi Guillaume Soro se contenterait de tuer un second couteau ?Tuer le gourou du Restaurant lui serait plus bénéfique.

Mais comme je l’ai dit plus , Guillaume Soro n’a jamais eu l’intention de tuer le gourou du Restaurant ni l’un des lieutenants de ce dernier. Que les mendiants du Restaurant, qui ne comprennent rien à rien ,ne viennent pas dire ici que moi j’ai dit que Guillaume Soro veut tuer leur gourou.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : un ancien FRCI brûle vif deux de ses voisins

C’est plutôt Bogota qui a échappé aux différentes tentatives d’ ,d’ et d’empoisonnement du gourou du Restaurant. Mais comme il est enfant béni, il a toujours su échappé à ces différents pièges qui lui avaient été tendus.

Donc, il n’a aucun intérêt à vouloir la mort de quelqu’un qui n’avait aucun pouvoir dans le dispositif du gourou du Restaurant. Le crime, s’il y a crime, profite plutôt aux différents prétendants au fauteuil présidentiel au sein du Restaurant. Cherchez bien et vous saurez qui sont ces prétendants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici