Selon Mamadou Traoré, les problème de l’école ivoirienne sont les résultats de la mauvaise gestion du système éducatif par le .

Voici l’école ivoirienne sous l’émergence. Blaguez vous seulement avec des routes et des ponts biodégradables que vous montrez à vos ouialles pour les endormir. Des mendiants du Restaurant viendront m’insulter encore en me disant que pendant la rébellion, nous n’avons pas construit des écoles.

Je vais dire à ces derniers que la rébellion ivoirienne n’était pas une rébellion de développement. C’était une rébellion politique qui avait pour objectif de faire au pouvoir leur gourou. C’est grâce à cette rébellion que ces mendiants ne meurent pas aujourd’hui de faim.

LIRE AUSSI:Selon un proche de Soro, le décès de d’Amadou Gon Coulibaly était calculé

En effet, grâce aux restes des plats infectes du Restaurant ouvert, grâce à la rébellion, ils arrivent aujourd’hui à se mettre quelque chose sous la dent. Et pendant la rébellion, la zone CNO n’était pas riche comme l’est en ce moment le pays.

Et ce n’est pas Guillaume Soro qui a promis l’émergence aux ivoiriens. Il a promis aux ivoiriens des élections ouvertes et inclusives. Et ces élections ont eu lieu et le gourou des mendiants du Restaurant est arrivé au pouvoir. Chers mendiants du Restaurant, demandez des comptes à votre gourou et non à Guillaume Soro.

LIRE AUSSI:Urgent: Coup d’Etat avorté au Togo

Ce n’est pas pour Guillaume Soro que la rébellion a été faite. Bogota n’était qu’un homme de mission comme il l’a toujours dit. Pendant ce temps, dites à votre gourou de s’occuper de ces enfants du Nord, dont les parents ont souffert, pour le faire venir au pouvoir.

Dites lui d’être un peu reconnaissant vis à vis de leurs efforts même s’il ne l’est pas pour Bogota et ses hommes qu’il traque aujourd’hui. Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici