: ”Pourquoi une chanson pour la ville de

Gagnoa, c’est le single que publie le groupe Magic Diezel ce jeudi 1er novembre. Un avant goût de l’album au titre éponyme ”” du duo composé de Tim ( le lead vocal) et Sawako ( le chef de groupe). Duo de charme et de talent, Magic Diezel a accepté d’évoquer le titre Gagnoa en exclusivité sur abidjanpeople.net.

Magic Diezel, en peu de temps, vous vous êtes imposés aux adeptes du zouglou. Comment avez-vous fait ? 

Déjà, merci de l’occasion que vous nous donnez à travers cet entretien. Merci aux mélomanes qui nous ont adoptés. Si nous en sommes arrivés là, ce n’est que par pure grâce de Dieu. Nous abattons certes un travail remarquable avec de la détermination, l’envie, l’abnégation et autres, mais s’il ny avait pas Dieu là dedans, tout cela aurait été vain. Nous rendons donc grâce à Dieu et que toute la gloire lui revienne parce que c’est grâce à lui que nous en sommes là.

Lire aussi : Serge Beynaud : ”Je ne repondrai plus aux attaques”

Plusieurs groupes zouglou ont fêté vingt ans d’existence, Tim et Sawako comptent-ils y arriver ? 

Dans toute carrière, il ya des pauses, des bilans à faire. Nos devanciers qui ont fêté 20, 25 ans de carrière, c’est une manière de marquer le pas. Nous, nous ne sommes qu’à nos débuts, espérant y arriver forcement et avoir cette longévité scénique que nos aînés ont eue.

Les groupes zouglou, ce sont les séparations également, cela a-t-il failli vous arriver ?

Les disputes sont légions comme dans tout groupe. Nous sommes deux grands garçons qui avons reçu différentes éducations. Il est donc normal que nous arrivions à nous disputer lorsqu’il s’agit de travail, mais nous n’avons jamais été animés par un quelconque esprit de séparation.

L’album caviar, c’est votre actualité. Il est annoncé pour quand du coup ?

Dans peu de temps, l’album caviar sera disponible. Ce que nous promettons, c’est que nous allons déguster de la bonne nourriture musicale. La sortie sera dans pas longtemps en tout cas.

Lire aussi : ROCKY GOLD COLA DANS SAUCE : ON EST DEDANS

Ce 1er novembre, vous arrivez avec un titre évocateur, Gagnoa, c’est quoi votre histoire avec cette ville ?

Gagnoa a tant donné à la Côte d’Ivoire. Nous avons donc trouvé normal de rendre un vibrant hommage à cette ville. Elle a donné tant sur le plan sportif, musical, politique et bien de domaines. C’est une lumière sur Gagnoa afin d’y attirer des investisseurs. Que l’on n’oublie cette partie du pays.

L’histoire de la chanson Gagnoa, c’est quoi ? Comment vous a-t-elle été inspirée ?

C’est Dieu qui inspire. Cette chanson a donc été inspirée divinement, on dira ça comme ça. Le fait de penser à ce que cette ville a apporté à la Côte d’Ivoire nous a amenés à composer ce morceau. Prenons l’exemple de Didier Drogba, John Yalley, Gadji Céli…ils viennent tous de gagnoa.

 

Un commentaire sur le fait qu’on vous compare souvent au groupe VDA

VDA, ce sont des chanteurs. En toute humilité, nous sommes avant eux. Comparez deux jeunes talentueux au groupe VDA, c’est juste du fait qu’ils viennent de la ville de San Pedro comme nous, sinon à part ça, rien d’autre.

Magic Diezel, Bénédiction, VDA, si vous avez un classement à faire

Au temps de Kanou, Pôtô pôtô…on ne parlait pas du groupe Bénédiction, ni VDA, mais en toute réalité, Bénédiction a déjà reçu des prix que Magic Diezel n’a pas encore reçu. Ils vont faire des spectacles à l’international, c’est dire qu’ils sont devant. Mais sachez que chaque chose, en son temps. On se réjouit pour ce qui arrive aux groupes VDA et Bénédiction mais avec caviar, notre album à venir, nous aurons notre heure de gloire.

Lire aussi : MAGIC SYSTEM , LE MYSTÈRE 1ER GAOU, LA BIOGRAPHIE INÉDITE

On termine par un témoignage à partager et un message particulier que vous aimeriez faire passer

Quand nous avons commencé à enregistrer l’album ”caviar”, il ya eu beaucoup de difficultés. Nous avons fait face à beaucoup de blocages. Nous avons même eu recours à des hommes de Dieu qui ont prié pour nous afin que les choses se décantent. L’un de nos arrangeurs, en l’occurrence Oliver Blé nous a même exhorté à la prière, c’est dire combien de fois les choses n’ont pas été faciles. Un enfant qui naît difficilement a toujours un avenir meilleur. Nous avons foi que cet album nous amènera très loin. Nous confions cette oeuvre à Dieu, c’est le seul et l’unique qui enlève dans la boue. Comme message, nous pouvons juste dire que nous sommes prêts. L’album, c’est pour bientôt. Apprêtez vous à nous accueillir. Caviar, vous allez aimer.