Mabri à propos de la mort de Hambak : “que Dieu prenne son âme en pitié”

0
421

Abdallah Toikeusse a adressé ses condoléances les plus attristées à la famille d’Hamed Bakayoko dit Hambak décédé le 10 2021.

Plus qu’un ami, Hamed Bakayoko fût pour moi un frère, un compagnon de lutte de longue date, notamment la gestion des crises estudiantines pendant les derniers instants du père de la nation le Félix Houphouët Boigny, et notre première entrée au Gouvernement ensemble en ce jour de 13 mars 2003.

LIRE AUSSI : Mort de Hambak : Blé Goudé réagit, “je retiens de lui un homme qui aura été loyal à son mentor jusqu’au bout”

C’est avec consternation que je viens d’apprendre le rappel à Dieu de mon ami et frère, le Premier Ministre Hamed Bakayoko. Le peuple Kôyaka, la classe politique ivoirienne en général et le RHDP en particulier, les anciens du MEECI, la génération 90, l’ensemble des ivoiriens et les amis de la Côte d’Ivoire viennent de perdre un fils, un frère, un père, un ami, un patron.

LIRE AUSSI : Nouvelle flèche d’Esther Aké M’Bo à Bictogo

En ce moment de grande douleur, je voudrais saluer la mémoire d’un grand serviteur de l’État et présenter mes condoléances les plus attristées à toute la République, à son épouse, à sa famille biologique ainsi qu’à tous ses proches.

Que Dieu prenne son âme en pitié. “Toute âme goûtera la mort……”Coran: S3 V185Inna lilahi wa ina ilehi radjioun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici