Législatives d’Agboville : le PDCI interpelle Adama Bictogo, “soyez digne, reconnaissez votre défaite”

0
315

Lettre ouverte Jean-Yves Esso, du bureau politique du PDCI, à Adama , suite aux législatives de la circonscription d’.

Monsieur BICTOGO,
Permettez nous de nous adresser à vous a travers ce canal de la Lettre Ouverte au public car c’est le chemin le plus direct que nous offrent pour l’instant les . Les écrits sont des témoignages précieux de la d’expression. Notre liberté, c’est de pouvoir dire ce que l’on pense et ce que l’on ressens, avec élégance.

Le des urnes dans votre circonscription d’Agboville semble vous donner perdant selon les PV en possession de tous les candidats. Ces mêmes PV semblent désigner la représentante de l’opposition PDCI-EDS, mademoiselle AKE N’GBO, comme victorieuse de ce scrutin, vous battant ainsi à plate couture.

LIRE AUSSI : Résultats des législatives ivoiriennes 2021 : la tension monte entre les partis politiques chacun revendique la victoire

Cher grand frère,

Rien ne nous signifiant autant d’élégance que le caleçon troué d’un milliardaire, vous serez bien inspiré de vous retirer avec humilité de cet embrouillamini dans lequel vous voulez vous entêter à plonger les agbovillois qui sont sortis massivement exprimer leurs suffrages en toute liberté.
La candeur juvénile de cette fraîcheur désargentée et sans expérience venue d’Agboville a conquis tous les cœurs de votre cité. Soyez digne, reconnaissez votre défaite et vous en sortirez grandi.

Cher Adama,
La rose est belle mais c’est la tige qui lui donne son élégance. Pour faire bonne figure et gagner de l’estime auprès du peuple qui a tourné le regard sur Agboville depuis ces dernières 24h, mettez un peu d’élégance dans vos agissements.

LIRE AUSSI : Législatives 2021 : le PDCI révèle les fraudes du RHDP avec la complicité de la CEI, “il y a eu inversion des résultats”

N’insistez point dans la forfaiture manifeste que vous tentez d’installer pour passer en force. Nous mettrons toutes nos forces dans cette bataille d’Agboville qui, a sûr vous entraînera dans les méandres de la honte et du déshonneur. Il est du devoir de chaque ivoirien, et de chaque agbovillois en particulier, de défendre avec honneur et dignité les voix des habitants de sa Cité.

Nous avons nous même reconnu notre défaite à Dabou malgré le score très serré nous invitant au tripatouillage… Convaincu que vous saurez prendre humblement et avec courtoisie cette échelle de l’élégance que nous vous tendons, Nous vous prions d’agréer nos salutations distinguées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici