Soro Guillaume “Comme si l’on n’avait pas vu le viol de la constitution ni la tête décapité”

0
327

Pour Guillaume Soro le est loin de sa fin, c’est pourquoi il a invité l’Opposition ivoirienne à continuer le combat pour la libération

« Nous devons continuer le combat pour la libération de notre pays! C’est le moment pour l’opposition ivoirienne de reprendre des forces et de repartir au combat! Tant que les motifs du combat existeront nous ne ferons que notre devoir: continuer la lutte » a déclaré Guillaume Soro.

LIRE AUSSI: Décès de Mamadou Tandja, ancien président du Niger

Rappelons que la justice ivoirienne a transmis aux autorités françaises des mandats d’arrêts contre Guillaume Soro et trois de ses proches qui résideraient en . Parmi eux, Moussa Touré, son directeur de communication et Abdoulaye Fofana, son aide de camp. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici