Même si la plupart de ses albums tournent autour des conditions de la race humaine ( la liberté des peuples, la guerre, la religion), cette fois-ci, l’entité humaine est au cœur du débat. Avec la dénomination ”human race” qui consacre l’être humain sous toutes ses formes. Mais bien plus, c’est l’artiste lui-même qui est au centre du débat avec ce 18 ème album emprunt d’une bonne dose spirituelle.

Un artiste spirituel

On le sait artiste engagé, chantre de l’amour, de la paix, de l’émancipation des peuples africains dont il se fait le porte voix depuis maintenant plus de 30 ans. Mais , c’est aussi et surtout un artiste avec une incroyable culture spirituelle. Grâce à laquelle il psalmodie dans ses compositions les éminents prophètes qu’a connus le monde depuis sa création. Bien plus, il s’est construit une profondeur spirituelle en s’abreuvant aux livres divins ( la tora, la bible, le coran). De ses différentes méditations, il s’est fait une véritable opinion. Longtemps à cheval entre le christianisme et la religion musulmane, l’artiste a fait le grand bond. Résultat, un pèlerinage à la Mecque au mois d’Août 2018. Et c’est justement à la fin de ce mois qui marque son pèlerinage en terre sainte qu’il ce 18ème album, point d’ancrage d’un riche parcours.

Une bonne entrée dans les charts

Human Race qui bénéficie d’une bonne campagne promotionnelle, comme l’on l’a rarement vu ces dernières années avec Jagger, se positionne déjà bien sur les plate formes de ventes. Avec un artiste résolument tourné vers le créateur à qui il rend grâce à tout instant, à bientôt 80 ans, Human Race vient pour achever du talent incontesté et incontestable de l’artiste , ais aussi et surtout d’une dimension spirituelle achevée que lui même définit ainsi : ”Je suis la preuve vivante et inéluctable que Dieu existe”

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici