Les festivités marquant la 12ème édition du Femua ont été lancées à Abidjan, le jeudi 14 mars 2019. Un rendez-vous annuel très attendu par de nombreux artistes et mélomanes.« Je suis fière de participer au Femua. Je n’ai pas eu d’enfants donc ma passion, c’est de chanter. Surtout chanter pour que la paix revienne en Côte d’Ivoire ». C’est par ces mots pleins d’émotions que l’égérie de la musique traditionnelle ivoirienne, a salué le lancement de la 12ème du Festival de la musique urbaine d’Anoumabo (Femua).

Lire aussi : Bénin-Eudoxie Yao : ”Pourquoi j’ai exposé mes millions sur les réseaux sociaux”

Allah Thérèse, , , Bi Pomi Junior…pour le

Invités à participer à ce rendez annuel de la musique, Allah Thérèse tout comme Josey, Mulukuku Dj, Bi Pomi Junior, Kérosène Dj, Chantal Taîba, Claire Bahi, Molière, ces artistes sont attendus pour des prestations tout feu tout flamme, du 23 au 28 avril prochain. Le stade de l’Institut national de la jeunesse et du sport (Injs) de et la ville de Gagnoa abriteront les festivités placées sous le thème de : « Genre et développement ». Outre le plateau artistique national, une crème de chanteurs internationaux s’ajoutera à la liste des invités pour célébrer les temps forts du Femua 12. Il s’agit entre autres de Kaaris de la France, Oumou Sangaré du Mali, Femi Kuti du Nigeria, et Roga Roga Extra Musica de la République Démocratique du Congo. Lors de la cérémonie du lancement de cette édition qui s’est tenue le jeudi 14 mars au Sofitel hôtel ivoire, la team Magic System a dévoilé les grands axes du contenu du Femua. Comme innovation, le Burkina Faso sera le pays à l’honneur. Pour la décentralisation du Femua 12, le commissariat dudit festival a opté pour la ville de Gagnoa. Selon les responsables de la Fondation Magic System, Gagnoa n’a pas été choisie au hasard.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Très en colère, Alpha Blondy fait une sortie sur les réseaux sociaux :…

: ”Le FEMUA est devenu un patrimoine national”

, Tino, Goudé et Manadja, le quatuor du groupe, y ont déjà fait parler leur cœur en construisant une école primaire dans un village situé à 6 Km de Gagnoa. Traoré Salif dit A’salfo commissaire général du Femua a fait remarquer que comme toutes les éditions précédentes, il y des activités ludiques, des panels, un tournoi de la CEDEAO, des carrefours jeunesse, des rencontres B to B et des stands d’expositions. Il a également évoqué l’inauguration du centre d’accueil pour orphelins de Bingerville. « Nous avons été touchés par un fait à Gonzagueville où une femme s’occupe des orphelins. Ce qui nous a conduit à la construction du centre de Bingerville », a confié le lead vocal du groupe Magic System. A l’image de celui de Rio de Janeiro au Brésil, un carnaval aura lieu à Anoumabo pour valoriser le riche patrimoine Ebrié. Le ministre burkinabé de la Culture des arts et du tourisme, Songo Abdoul Karim a exprimé sa gratitude aux organisateurs pour l’honneur fait à son pays. Quant au ministre de la Culture et de la Francophonie Maurice Bandama, il a déclaré que le Femua est devenu un patrimoine national.

Aimé Dinguy’s