Ebola Côte d’Ivoire : voici les nouvelles mesures prises par le gouvernement ivoirien

0
93

La Côte d’Ivoire prend des mesures face au risque de propagation transfrontalière de la à virus .

Pour réduire ce risque de propagation transfrontalière, le ministère de la Santé a décidé de “renforcer la surveillance à base communautaire pour la détection des cas suspects de maladie à virus Ebola”.

Il a également décidé de réactiver les comités de vigilance sanitaire des villages des localités frontalières, renforcer la surveillance des fièvres hémorragiques dans les établissements sanitaires, maintenir et renforcer le contrôle sanitaire aux points d’entrée du pays.

Entre autres mesures, le gouvernement ivoirien annonce la réactivation du Centre des opérations d’urgence en santé publique en lutte contre Ebola, l’actualisation du plan national de préparation et de réponse à la maladie à virus Ebola avec la mise en fonction du Centre de traitement Ebola (CTE) de Man, dans l’ouest du pays, sans compter la mise en mission des directions régionales de la santé dans les zones frontalières.

LIRE AUSSI : M’Bahiakro : 61 cas de grossesses enregistrés en milieu scolaire

Assurant qu'”aucun cas d’Ebola n’a été déclaré en Côte d’Ivoire”, le gouvernement invite par ailleurs les populations au strict des mesures telles que se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou se frotter les mains avec une solution hydroalcoolique, désinfecter les sécrétions biologiques des malades avec l’eau de javel, limiter les mouvements transfrontaliers avec les zones affectées par la maladie à virus Ebola, éviter les contacts directs avec les sécrétions biologiques des malades de la maladie ou tout contact rapproché avec les personnes présentant les signes évocateurs de la maladie.

En Guinée voisine, le gouvernement a déclaré dimanche, après avoir enregistré sept cas dont trois décès, une épidémie de maladie à virus Ebola à Gouecké, dans la préfecture de N’zérékoré, localité qui partage une frontière avec l’ouest de la Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI: Premier League : Chelsea bat Newcastle et chasse Liverpool du top 4

Une épidémie de maladie à virus Ebola s’était déclarée en 2013 en Afrique de l’Ouest à partir de la Guinée avant de s’étendre, notamment, en Sierra et au Liberia.

A la fin de l’épidémie en 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait recensé près de 28.600 cas confirmés ou suspects de la maladie avec 11.300 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici