Ebola au Burkina Faso : détection d’un cas suspect à Ouagadougou

0
271

Le ministère burkinabè de la Santé a annoncé la détection d’un cas “suspect” de fièvre hémorragique à virus Ebola au CHU-B, à Ouagadougou.

Le ministère de la Santé a précisé dans son communiqué que le patient âgé de 22 ans est arrivé il y a deux jours en provenance de la Côte d’Ivoire.

Après un dans deux formations sanitaires du district sanitaire de Ziniaré (Région du Plateau central), il a été reçu aux urgences médicales à Ouagadougou.

Le patient a été immédiatement isolé par l’équipe du CHU-B conformément aux normes recommandées ; une démarche diagnostique et de prise en charge sont en cours, selon la même source qui invite au respect des mesures de prévention des maladies.

LIRE AUSSI: Tremblement de terre à Haïti : le Brésil envoie de l’aide humanitaire

Au regard du contexte épidémiologique national et sous-régional, le Burkina Faso a annoncé récemment le renforcement de son système de surveillance épidémiologique afin de faire face aux différentes menaces sanitaires.

Le 14 août courant, la Côte d’Ivoire avait déclaré un cas importé de maladie à virus Ebola – la première depuis 1994 – à Abidjan, la capitale économique du , où vivent près de cinq millions de personnes.

LIRE AUSSI: Afghanistan: 7 personnes ont trouvé la mort dans des mouvements de foule

Aucun décès n’a été signalé.

La Côte d’Ivoire a reçu de l’Organisation mondiale de la santé 5 000 doses de vaccins anti-Ebola, ce qui a permis déjà de vacciner 828 personnes exposées, ayant été en contact avec le premier cas, selon les autorités ivoiriennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici