: ”Ses confidences sur

Ce vendredi 12 octobre, la diaspora ivoirienne est conviée aux . Cérémonie de remise de prix aux créateurs et promoteurs du mouvement coupé décalé. Parmi ces acteurs, s’il ya un artiste qui sera particulièrement en vue, ce sera bien lui, Dj Jacob. L’on lui attribue notamment l’expression ou plutôt l’animation ”coupé décalé”. Qui mieux que lui pouvait faire quelques confidences sur Douk Saga, 12 ans après sa disparition. Entretien.

Dj Jacob, c’est 15 ans sur la scène coupé décalé, s’il ya un bilan à faire, ce serait lequel ?

Je tiens d’abord à remercier mon Dieu pour le souffle de vie qu’il me donne. Je salue au passage toute la diaspora. Je dirais que le bilan est positif grâce aux fans.

Un premier album, ”carton rouge”, et après plus de gros tubes, comment expliques-tu cela ? 

Je pense plutôt le contraire parce qu’il ya eu des tubes comme ”on ne sait pas où on va”, ”Smapkêss version 1 et 2”. Pour les autres titres que j’ai sortis, la promotion n’a pas suivi.

Tu es souvent désigné comme celui de qui vient le mot coupé décalé…Un commentaire…La première fois où tu as fait cette animation, c’était où ? Comment cette inspiration t’est venue ? 

Le coupé décalé a été crée à Paris au moment où je travaillais au Nelson night club qui était situé à la mairie de Montreuil. C’est en voyant Jo Papy danser, et qui avait sa manière à lui d’exécuter des pas, que j’ai improvisé l’animation ”coupé décalé”. Il faut dire que cette tendance a pris beaucoup plus d’ampleur au night club ”Atlantis” au 32 Quai d’Austerlitz avec Douk Saga et la jet set, qui, aussi pour venir sur scène exécutaient ces pas saccadés. Et donc de plus bel, je disais, ”ils coupent , il décalent” avec les nominatifs de chaque membre de la jet set tels que Boro Sanguy, Sagacité, Molaré, Chacoulé…

Lire aussi : Les awards du coupé décalé

Ce 12 octobre, ça fera 12 ans que Douk Saga nous a quitté. Quelle image gardes-tu de lui ? Et quelles sont les quelques anecdotes que tu pourrais partager à son propos ?

Humainement, c’était quelqu’un de très bien. Après chaque soirée, les dimanches ( généralement les lundis vers 11 heures) , c’était l’un des rares membres de la jet set qui m’appelait afin de s’enquérir de mes nouvelles et avoir mon point de vue sur son ”farot” de la veille. Il me chahutait beaucoup aussi. Chaque dimanche avant d’arriver en boîte (avant même qu’il ne prenne sa douche), il me demandait d’annoncer son arrivée, une fois dans sa voiture en route pour la soirée, il me donnait sa position que j’annonçais aussi au micro. C’était un vrai phénomène, Douk Saga. Son entrée en boîte attisait toujours la curiosité.

Un commentaire sur la nouvelle génération coupé décalé

Je salue leur dynamisme. Ce que je déplore, c’est leur style vestimentaire et les clashs auxquels ils s’adonnent sur les réseaux sociaux. Ils doivent faire plus attention à ce niveau parce qu’en tant qu’artistes, nous devons véhiculer une image étant donné que nous sommes des modèles. Sinon, pour le reste, la nouvelle génération assure la pérennité du mouvement et ça, c’est à saluer.

Lire aussi : Serge Beynaud à l’Elysée Montmartre

Si on te demandait un top 5 des meilleurs artistes coupé décalé à l’heure actuelle, ce serait quoi ton classement ?

Je dirais moi et les autres viennent ensuite. A part ça, j’apprécie bien mes jeunes frères, chacun dans son style.

Pour terminer, un mot sur ton nouveau single

Faafa ( traduit de l’abidji, du dida, ”allons vite”) est mon nouveau single arrangé par Cedric Canavarro et Exo le charismatik sous la supervision de Serge Beynaud qui est en featuring avec moi sur ce titre. Je voudrais lui dire merci pour son implication de l’enregistrement de ce morceau jusqu’à la réalisation du clip. Vous pouvez d’ailleurs voir le clip sur ma page facebook et sur Youtube. Le son a été bien accueilli. Merci à abidjanpeople. A très bientôt.