Dans le coupé décalé, ne semble pas se contenter de catapulter des tubes, il se positionne comme un véritable de . Les concepts venant de lui dans l’univers coupé décalé sont nombreux. Les danses étant la trame de cette musique, il en a crée à satiété. Patron du label star factory, Serge Beynaud a signé il y’a quelques années déjà, avec son concept ”le ” qui allait le mettre sur orbite. Après quoi, décidera de quitter la star factory pour faire cavalier seul. Cela lui aura réussi d’ailleurs avec le ”tchintchin”, le ”goumouli” et la ”danse de la voiture” avec moins de succès. Depuis quelques jours, Serge Beynaud est en première ligne avec un concept qui fait danser dans les chaumières abidjanaises. Le ”” estampillé est une production Star Factory. Serge Beynaud serait-il un révélateur de ?

Lire aussi : ÉLÉPHANTS DE CÔTE D’IVOIRE-APRÈS SES PROPOS MÉCHANTS À L’ÉGARD DE SA GRANDE SŒUR, MAX…

Safarel Obiang avec le ”manger chier”, Ramses Tikaya et le ”Zikabahoum”

A l’image de son idole, Jay Z, Serge Beynaud sait flairer le coup artistique. C’est lui qui aura fait exploser Safarel Obiang en décidant de signer son concept ”manger chier”. Avec Rames Tikaya, il est encore sur une mise victorieuse. Avant le lancement officiel, le ”zikabahoum” se positionne comme la danse de l’été. Entre investissement, exit sa chaîne de restaurant fast food, Serge Beynaud met un point d’honneur à son label Star Factory, révélateur de talents et faiseur de hits. Pour ses projets personnels, Beynaud annonce ”débrouiller débrouiller” pour ce mois d’avril. Détonation dans une semaine.