Après avoir sillonné quelques régions de la Côte d’Ivoire, et ses camarades du (FPI) ont décidé de mettre le cap sur la présidentielle de 2020. L’ex-Première Dame qui est four et au moulin, ces derniers temps, a présidé une réunion du du parti de Laurent Gbagbo, le 4 mai dernier. A cette occasion, le FPI a annoncé les couleurs en vue de remporter la prochaine élection présidentielle prévue dans moins de deux ans. La position de Simone Gbagbo, actuelle femme forte et très influente, au sein du parti de la rose, suscite de vifs débats dans de nombreux ménages. Sera-t-elle la candidate du FPI lors de la présidentielle de 2020 ? La question reste posée.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Simone Gbagbo servante de Dieu : Le message qu’elle a délivré ce dimanche…

Simone Gbagbo préside les réunions du comité central

Le Front populaire ivoirien (FPI) a tenu son comité central, le 4 mai dernier. Ce, une semaine après la célébration de la fête de la liberté à Duekoué (Ouest de la Côte d’Ivoire). Simone Gbagbo, très active sur le terrain depuis sa sortie de prison, ne ménage aucun effort pour présider aux destinées du parti dont elle est membre fondatrice. Accompagnée de ses camarades du FPI, tendance proche de Laurent Gbagbo, elle a décidé de mettre le cap sur la prochaine élection présidentielle prévue pour octobre 2020. Lors de la réunion du comité central, sous la direction de l’ex-première Dame et des deux vice-présidents, le FPI a dévoilé sa stratégie pour la reconquête du pouvoir. Simone Gbagbo et ses camarades ont étalé les grandes lignes de leur combat de repositionnement sur l’échiquier politique national. Pour commencer, l’ex-première Dame a révélé les points clés en ce qui concerne le FPI.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Laurent Gbagbo demande le divorce à Simone : La mise au point de…

Il s’agit du retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo, avant la présidentielle (année électorale), la réconciliation nationale et bien sûr, la réforme tant espérée de la commission électorale indépendante (CEI). Selon certains observateurs politiques ivoiriens, les choses semblent se dessiner. L’on voit Simone Gbagbo comme potentielle candidate du FPI, à la prochaine échéance électorale prévue en octobre 2020. Si ces analyses politiques suscitent de vives polémiques à travers les ménages, nombreux sont les ivoiriens qui souhaitent voir le FPI participer à la Présidentielle de 2020. Le parti de Laurent Gbagbo qui, depuis 2010 n’a plus participé aux élections, semble se préparer activement pour la reconquête du pouvoir cette fois-ci. Pour beaucoup, en l’absence de leur leader, Simone Gbagbo apparaît comme la mieux placée pour défendre les couleurs du parti de la Rose à la prochaine élection présidentielle d’octobre 2020.

Christ Boli