En texte d’annonce d’un article publié sur son site Internet, la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne ( ) a écrit ceci : ”Le , pays sahélien pauvre, est confronté depuis quatre ans à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières attribuées à des groupes jihadistes”. L’usage du groupe de mot ”pays sahélien pauvre” n’a pas du tout plu à de nombreux internautes burkinabé qui ont tenu à exprimer leur colère. Faisant à leur tour des commentaires pas du tout tendres à l’égard de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi : GABON-RÉGLEMENT DE COMPTE AU SOMMET DE L’ETAT : SYLVIA BONGO FAIT LE MÉNAGE

Certains burkinabé se sont insurgés face à l’attitude de la RTI

Estimant que les mots ”Pays sahélien pauvre” sont stigmatisants et réducteurs surtout de la part d’un média africain et ivoirien de surcroît, des internautes burkinabé n’ont pas du tout apprécié. Même si la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont deux pays frères unis par l’histoire, quelques mouvements d’humeur laissent par moment entrevoir une certaine rivalité. Cela se ressent très souvent à de telles occasions où les publications qui ne sont reluisantes de part et d’autre fait surgir des accès de colère. Espérant que la RTI rectifiera le tir dorénavant.