Il est à croire que le ministre des sports, avait un agenda secret pour la CAN 2019 en Egypte où sont engagés les Éléphants de Côte d’Ivoire. Tutelle de la faîtière sportive ivoirienne, le ministère a pris deux décisions maladroites dans la seule journée d’hier lundi 1er Juillet qui créent un véritable malaise autour de l’équipe nationale. Plutôt dans la matinée, l’on demandait aux de quitter leur hôtel avec leurs bagages. Et en soirée, des pris en charge par le ministère étaient sommés de quitter le Caire. La Côte d’Ivoire par le truchement du s’était-il fixé pour objectif le premier tour de la CAN 2019 ? Pourquoi autant de frilosité pour une campagne qui aura coûté tout de même aux contribuables près de 4 milliards de Fcfa ? Pourquoi des agissements d’une telle nature. Le ministre Danho Paulin s’est illustré de manière gauche, et cela a par ailleurs été relevé et critiqué par plusieurs journalistes avec des mots très durs à l’appui.

Lire aussi : CAN 2019-APRÈS LEUR VICTOIRE FACE À LA NAMIBIE, ARSENAL FAIT UNE OFFRE DE 40…

Quand le ministre des sports Danho Paulin décide de saisir la CAF pour les accréditations des journalistes

Des supporters laissés pour compte…l’affaire aura fait grands bruits hier en matinée. Avec une explication qui ne tient pas du tout debout. Pour justifier le fait de demander aux membres du comité de soutien de regagner Abidjan, le ministère des sports avance que les billets avaient été déjà pris à l’avance. Mais diantre, reflet d’un manque d’ambition ? Comment la Côte d’Ivoire peut-elle aller à une compétition en ne décidant que de payer des frais pour les supporters juste le temps du premier tour ? A propos des billets en question, ne pouvait-on pas opter pour des billets ouverts ? Pourquoi fallait-il créer un tel malaise et rendre public de telles résolutions à l’ère des réseaux sociaux, où l’on a vu désabusés des supporters dans le hall de l’hôtel avec leurs bagages aux pieds.

Lire aussi : Abidjan-L’homme Saga annonce sa séparation d’avec l’artiste coupé décalé Bamba Ami Sarah pour Vitale-Les…

Non satisfait certainement de la qualification au second tour des Éléphants de Côte d’Ivoire, Danho Paulin fera publier en soirée un communiqué où il fait injonction à certains journalistes de quitter l’Egypte au risque de perdre leurs accréditations. Ces deux faits ne sont-ils pas des signes avant coureurs du bis repetita de la CAN 2015 où malgré le sacre , les Éléphants n’avaient-ils pas reçu la totalité de leurs primes. Si Danho Paulin et son ministère veulent faire des économies sur des frais de séjour, et de supporters et de journalistes , qu’en est-il des primes des footballeurs ivoiriens ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici