Selon une note confidentielle qui circule et dont nous avons reçu copie, des déconseillent de se rendre à ce week-end vu qu’ils entrevoient de tout bloquer dans la capitale du centre. Voici ce que dit leur note : ”Les ex-combattants démobilisés, regroupés au sein de la ”cellule 39” projettent une action de des corridors de Bouaké le week end du vendredi 27 et samedi 28 Juillet 2019. Les ex combattants réclament le versement d’une prime de 18 millions de Fcfa à l’instar des 8400 ex rebelles intégrés aux FACI ( Forces Armées de Côte d’Ivoire) qui s’étaient mutinés en Mai 2017 et avaient obtenu gain de cause. Jusqu’à présent, le gouvernement refuse de verser une prime similaire aux ex-combattants. La dernière tentative de blocage des corridors de Bouaké par les ex-combattants remonte à Décembre 2018. Ces derniers avaient été dispersés par les forces de l’ordre sans incidents majeurs. L’arrestation cette semaine de 7 responsables de la cellule 39 a intensifié les tensions. Des négociations sont actuellement en cours pour dissuader les démobilisés de manifester”. Une situation qui intervient au moment où une cérémonie d’hommage est prévue pour le président Alassane Ouattara au Nord de la Côte d’Ivoire, cérémonie qui, dit-on qui aura mobilisé près de 2 milliards de Fcfa.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE-LE MINISTRE DE LA DÉFENSE, HAMED BAKAYOKO SUR LE FRONT MILITAIRE : CE…

Fac Similé de la note des ex-combattants

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici