Dans 13 jours, soit du 21 Juin au 19 Juillet a lieu la 2019. Pour cette 32ème édition qui a lieu en , les Éléphants de Côte d’Ivoire logés dans le groupe D avec le Maroc, l’Afrique du Sud et la Namibie tenteront de passer le premier tour. Cela passe par une bonne préparation et surtout une bonne autour de l’équipe nationale. Geoffroy, cador au sein de cette formation de avec des noms comme Wilfried Zaha, Maxwell Cornet et autres a tenu à faire une mise au point. Et ce, en direction des supporters. Pour lui, les nombreuses insultes que ce soit en cas de victoires ou de défaites à l’endroit des crée une certaine négativité.

Lire aussi : People-Geoffroy Serey Dié publie les photos de ses garçons et déchaîne les passions :…

Serey Dié : ”Vos insultes agissent sur le moral des joueurs”

Dans un direct sur sa page Facebook, voici un extrait de l’intervention de Geoffroy Serey Dié, capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire lors de l’expédition de la CAN 2017 : ”Ce que vous êtes en train de faire autour de l’équipe nationale agit sur le moral des joueurs. Au Sénégal, les joueurs sont allés voir le président, cela n’a pas été le cas pour les Éléphants. Lorsque nous jouons, nous le faisons pour la nation toute entière et non au nom de nos familles respectives. Si vous ne pouvez pas aider les joueurs en les encourageant, laissez-les. Souvent les joueurs font de grands matches, mais vous les descendez…Vous avez des problèmes avec les dirigeants, nous comprenons cela, mais évitez de nous injurier à tout va. Vos injures affectent le moral des nouveaux arrivants en équipe nationale, qui pour la plupart sont jeunes…Malgré la victoire hier en match amical face aux Comores, vous avez insulté les joueurs. J’ai mal pour les jeunes qui viennent en équipe nationale. Il y’a trop de pression et de négativités”.

Lire aussi : Éléphants de Côte d’Ivoire-Serey Dié change de club en Suisse : son message au…

Au delà de son plaidoyer pour une bonne atmosphère autour du onze national, Serey Dié a marqué son désaccord pour le regroupement des Éléphants en France. ”On aurait pu aller en regroupement dans une ville en Côte d’Ivoire. Notre souhait n’est pas de perdre un match. Mais à force de nous insulter, on est obligé de s’éloigner de vous…”. Petite note heureuse pour les supporters tout de même : ”Je sais que vous nous aimez, mais doucement avec les injures”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici