L’avenir de toute nation repose sur la dynamique de sa jeunesse. Conscient de ce fait, fort de son potentiel et de l’élite qu’elle représente, les jeunes étudiants de se sont inspirés des paroles de l’hymne nationale de la Côte d’Ivoire pour mettre sur pied une mouvance apolitique à même de se faire entendre. La MFIPA ( La Mouvance fiers le pays nous appelle) a été créée officiellement ce dimanche 14 avril à en France. Préside aux destinées de cette plate forme estudiantine, Hughes Kouadio, étudiant en master 2 de droit.

Lire aussi : DÉBROUILLER DÉBROUILLER- LA LEÇON DE VIE DE SERGE BEYNAUD : LE NOUVEAU SINGLE DE…

Fiers ivoiriens, le pays nous appelle…donnez de l’espoir à la jeunesse ivoirienne

Loin de leurs parents pour des raisons d’études, il n’en demeure moins que les jeunes étudiants ivoiriens soient au fait et suivent l’actualité ivoirienne avec grand intérêt. A voir la dégradation des mœurs, cette jeunesse n’a autre espace d’expression que les réseaux sociaux. Poussée en cela par la précarité et le chômage, sombre tableau qui ne laisse aucune autre alternative. Alors conscients de tout cela, Hughes Kouadio et ses amis de l’université de Bordeaux de différentes filières veulent sonner le glas. Une sorte de rempart qui mènera des actions, portera de la voix pour dire aux jeunes que d’autres issues sont possibles. Dirigeants et leaders de demain, les étudiants ivoiriens en France outre la cellule de Bordeaux vont arpenter très bientôt d’autres villes françaises afin d’installer des sections relais.