Affaire nouvelle CNI: grosse colère des ivoiriens contre l’ONECI

0
235

La monte contre l’ONECI et son Sitionni Gnenin Kafana dans l’affaire de la .

Dans un communiqué actuellement diffusé sur son site internet, l’ ONECI, structure étatique en charge de la confection des cartes nationales d’ (CNI) en Côte d’Ivoire, informe les populations ivoiriennes qu’à partir du 30 juin 2021, les CNI délivrées en 2009, ne seront plus valables. En conséquence, l’office dirigé par Sitionni Gnenin Kafana invite chacun des requérants, à se faire ‘’vite enrôler pour obtenir la nouvelle carte d’identité’’. Le jeudi 15 avril 2021, l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification est même revenu à la charge pour, cette fois, rappeler les heures d’ouverture de ses différents centres d’.

« La Direction générale de l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification (ONECI) porte à la connaissance de la population, que les centres d’enrôlement et de distribution ouverts les samedis depuis plusieurs semaines, uniquement dans le district d’, le seront désormais à compter du samedi 17 avril 2021 sur toute l’étendue du territoire pendant toute la durée de l’opération de 08h à 15h. L’ ONECI invite les populations à se diriger massivement vers les centres d’identification afin de se faire enrôler ou retirer leur CNI pour celles ayant reçu des et/ou appels de ses services », indique la Direction générale de l’ex-ONI (Office national d’identification).

LIRE AUSSI: Gros retard dans la confection des nouvelles CNI : les Ivoiriens crient leur colère

C’est une bonne chose pour l’ ONECI, de multiplier les lieux d’enrôlement et d’exhorter les populations à aller se faire enrôler. Mais là où le bât blesse, c’est sur le délai du 30 juin 2021 donné aux retardataires afin de venir se faire enrôler au risque de voir leur ancienne CNI, être frappée d’invalidation. Même si à l’ ONECI, on tente de faire croire qu’aujourd’hui, ‘’le délai de production d’une CNI, sans anomalies, est de 9 jours’’, il faut rappeler qu’entre les discours politiques et la réalité, il y a bien un fossé. La longue attente par les personnes déjà enrôlées, de leur nouvelle CNI, amène à s’interroger comment le Directeur général Sitionni Gnenin Kafana va-t-il s’y prendre pour satisfaire la longue liste des personnes en attente, avant celle des retardataires d’ici au 30 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici