Affaire empoisonnement Hambak : Jean Bonin réagit, “si c’est Téné Birahima où sont les preuves ? “

0
519

Dans une vidéo sur sa , Jean Bonin, cadre du FPI tendance Affi, se prononce sur l’ de l’ d’Hambak.

“Apportez-nous la preuve qu’il a empoisonné. Mais vous vous cachez derrière des avatars, “il a empoissonné” . Tant que Gon n’était pas mort Téné Birahima n’était pas un empoisonneur, tant que Hamed Bakayoko n’était pas mort Téné Birahima n’était pas un empoisonneur. Il a suffi que ces deux-là meurent pour qu’il soit un empoisonneur”, a lancé Jean Bonin.

Pour la petite histoire, de folles rumeurs relayées par plusieurs sources annonçaient que le Premier Hamed Bakayoko aurait été victime d’un empoisonnement.

LIRE AUSSI : Eliminatoires CAN 2021 : Sébastien Haller testé positif à la COVID-19

Hamed Bakayoko, qui était également ministre de la Défense, avait été évacué en France le 18 février par avion spécial pour “raisons de ”, avant d’être transféré dans un en Allemagne le week-end dernier, au moment où se tenaient les élections législatives dans son pays.

LIRE AUSSI : Cérémonie du 7ème jour de feu Hamed Bakayoko à Abobo : Ouattara dévasté

Il avait succédé en juillet au poste de Premier ministre à Coulibaly, décédé quelques jours après son retour d’une hospitalisation et d’une convalescence de deux mois en France pour des problèmes cardiaques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici