Ce samedi 15 Juin, le tant annoncé du duo ivoirien a lieu au de Treichville à Abidjan. Avec leur tube ”allons à gagnoa” sorti le 1er novembre dernier, était assuré de faire le plein de la 4000 places de la salle anoumabo. Huit mois après ce retour gagnant adoubé d’un spectacle à la salle 2500 places du Dock Eiffel à au mois de février, Tim et Sawako sont au sommet de leur art. Mais avant d’arriver à cette étape, que de galères vécues, que de premières parties assurées en play back lors de différents concerts. Voilà de là, d’où résulte toute la . A leur tour aujourd’hui en concert live, il a été interdit toute prestation en première partie en play back. Fait dénoncé par plusieurs acteurs du showbiz ivoirien.

Lire aussi : Zouglou-En concert ce 2 Février au Dock Eiffel à Paris, ce qu’il faut savoir…

Magic Diezel en concert au palais de la culture : Play back interdit

”Je trouve ça égoïste. Je ne sais pas de qui l’idée vient, mais honnêtement ce n’est pas bien réfléchi. Combien de fois Magic Diezel a squatté les premières parties de concert dans ce même palais ? Or donc les autres ne doivent pas profiter de votre public pour faire leur promo?”, s’insurge tout en s’interrogeant un manager d’artiste. Pour abonder dans le même sens, cet autre promoteur de spectacles dit ceci : ” Entre temps, ils ont fait première partie de concert des gens ”jusqu’à fatigué” , ils ont profité de leur public et à leur tour, on ne profite pas de leur public avec les premières parties”.

Lire aussi : Magic Diezel, allons à Gagnoa

A un autre observateur de clarifier les choses : ”Non, il n’a pas été question d’interdire les premières parties, mais les artistes qui se produisent en première partie doivent se faire accompagner avec un orchestre”. Une polémique qui va enfler davantage dans les espaces zouglou.