”Tu es mon soleil, éclaires mes jours, mes nuits, tu es mon soleil, tu es l’homme de ma vie…”. Ce lyric a fait et continue de faire danser les amateurs de . L’auteur de cette chanson, la belle et pétillante était l’une des invitées de charme des soirées qui faisaient office d’hymnes à l’amour organisées au début des années 2000 à en Côte d’Ivoire. Depuis un long moment, plus rien. a disparu des écrans radars. Nous l’avons retrouvé avec des images exclusives. Les profondes de son des scènes et son amour pour Abidjan, c’est sur Abidjanpeople.

Lire aussi : Traité de judas, vilipendé, conspué…enfin, Ariel Sheney répond à Dj Arafat

Princess Lover, pour des raisons de , elle s’est éloignée des scènes

Chatoyante et gaie, son grand reste sa marque de fabrique. Le déhanché toujours authentique du haut de sa belle taille de jument. Mais le physique a pris un coup. Et cela s’explique. Princess Lover a été malade, longtemps malade au point de ranger micro et séances studios, mais dans le cœur, elle garde le meilleur. Les soirées endiablées sur des rythmiques zouk sur les bords de la lagune Ebrié. Son amour pour la Côte d’Ivoire reste incandescent. Son , elle l’a gardé. A travers ces images, appréciez-le.

Lire aussi : GHANA-L’ACTEUR JOHN DUMELO SE MARIE ET FOND EN LARMES : LES IMAGES D’UN MARIAGE…