Dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, pour la première fois de son histoire, une franchise canadienne décroche le titre de vainqueur de la . Les de ont disposé des Golden States Warriors. Dans les rangs des , , joueur d’origine congolaise, heureux de cette performance a laissé parler son cœur en ayant une pensée pour toute l’Afrique. Le qu’il a tenu à adresser aux jeunes africains est une sorte de motivation, une manière de dire, à cœur vaillant, rien n’est impossible. Il faut juste se donner les moyens d’y arriver. Une belle exhortation qu’il décline ainsi : ”Je n’étais pas censé être ici”.

Lire aussi : Coupé décalé-Présentation de l’album des Kiff No Beat-Jean Jacques Kouamé ignore Molaré : La…

Serge Ibaka : ”Un enfant du Congo, devenir un champion de la NBA est surréaliste”

Serge Jonas Hugo Ibaka Ngobila est un joueur de Basket-ball congolo-espagnol né le 18 septembre 1989 à Brazaville. Digne fils d’Afrique, plusieurs fois chanté par les artistes du , il vient d’être sacré champion de la NBA avec les Raptors de Toronto. Serge Ibaka et Pascal Siakam ( de nationalité camerounaise) font la fierté de l’Afrique. Venir d’un si lointain et aller s’imposer aux Etats-Unis, cela a amené Serge Ibaka à adresser ce message qui sonne comme une exhortation : ”Un enfant du Congo, devenir un champion de la NBA est surréaliste. Je n’étais pas censé être ici, mais je n’ai jamais perdu la foi. C’est un rêve devenu réalité, mais aussi une occasion pour moi de rappeler à tous les enfants du Congo, de l’Afrique et du monde entier que tout est possible. Merci à Toronto et au Canada”. Un message dont chacun devrait s’inspirer. Ne jamais lâcher et se donner les moyens d’aller au bout de rêves.