Le est “un bien public mondial” ont déclaré les dirigeants des pays membres du .

Réuni en vidéoconférence, dimanche , en vue d’harmoniser les politiques de lutte contre la pandémie, dont l’accessibilité du vaccin à tous, les dirigeants des pays membres du G20 ont déclaré que le vaccin contre le Covid-19 est “un bien public mondial”.

Cette réunion qui se tient sous l’initiative de l’Arabie saoudite, donnera aux pays du G20 d’oeuvrer pour rendre accessible les vaccins du Covid-19 aux pays en développement.

“Un accès abordable et équitable” figure dans le projet de résolution qui mentionne le vaccin comme un “bien public mondial”, selon le G20. Une prise de position qui devrait lever les barrières liées aux brevets et permettre une production en masse du vaccin dans les pays émergents.

LIRE AUSSI : Un vaccin contre le covid-19 annoncé aux Etats-Unis

L’Union européenne demande 4,5 milliards de dollars au G20, d’ici la fin de l’année, pour financer les outils de lutte contre le COVID-19 dans les pays les plus pauvres.

Le projet de déclaration en appelle également aux créanciers privés, invités à adhérer au moratoire sur le service de la dette que le G20 veut prolonger jusqu’à mi-2021 au moins, rapportent des médias internationaux.

Le monde enregistre en ce jour 55 624 562 cas confirmés, 35 784 056 guérisons et 1 338 100 décès liés à la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici