Vacances : Deux anciennes Miss et leurs amoureux se bronzent sur les plages en Corse

AbidjanPeople.net

Vacances : Deux anciennes Miss et leurs amoureux se bronzent sur les plages en Corse

Le moins que l’on puisse dire est que deux anciennes Miss France et leurs amoureux profitent d’une escapade en Corse, loin de la ville, où elles ont pu perfectionner leur bronzage et sortir de leurs placards leurs plus beaux maillots de bain.

Iris Mittenaere a profité d’un séjour détente en Corse, organisé avec son compagnon Diego El Glaoui, son amie Camille Cerf et son chéri Cyrille.

Bronzette au soleil, moment relax sur le hamac

Il y a quelques jours, Iris Mittenaere s’envolait pour l’île méditerranéenne de la Corse. Entourée de son compagnon Diego El Glaoui qu’elle ne quitte plus, de son amie Camille Cerf et de son chéri Cyrille, l’ancienne Miss Univers a profité d’un séjour de détente, organisé par l’agence immobilière Barnes Corse. Aux frais de la princesse, tout ce beau petit monde a profité d’un voyage mémorable. Au programme : dégustation de pizza et de champagne au bord de la mer, bronzette au soleil, moment relax sur le hamac, de paddle et jet ski à Porto-Vecchio avec Jean-Baptiste Botti, qui peut se vanter d’avoir été 8 fois champion du monde dans la fameuse discipline.

Même si tout a eu l’air de se dérouler à merveille, Iris Mittenaere a tout de même vécu des petites mésaventures. En story Instagram ce dimanche 21 juin 2020, à l’occasion de la de pères, la jolie brune de 27 ans a publié une photo de sa jambe couverte de bleus et de son majeur gauche couvert d’un imposant pansement. « Les vacances de la chanceuse », écrit avec l’ex de Kev Adams et d’Anthony Colette.

Un retour en hélicoptère

Pour éviter que ses fans ne s’inquiètent pour elle, Iris Mittenaere a expliqué dans une seconde publication éphémère qu’elle a eu « un petit accident de karting » et qu’elle s’est également « coupé le doigt en cuisinant ». Rien de grave donc… Et parce que toutes les bonnes choses ont une fin, les quatre vacanciers sont montés dans un hélicoptère ce 22 juin pour rentrer chez eux, au grand désespoir de Camille Cerf, qui a dû se résigner à abandonner les « siestes dans le hamac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *