proche de Soro:”il va en profiter pour les mettre sous sa coupole et les affaiblir au maximum”

Hier, dans son intervention devant ses ouailles, le gourou du Restaurant a fait transparaître un plan de la procédure qu’il compte utiliser pour engager un dialogue avec son opposition. Pour lui, ceux avec qui il compte discuter, ce sont les leaders du PDCI et du FPI.

Il considère qu’à part ces deux formations politiques, il n’a pas à discuter avec les autres qui ne représentent rien à ses yeux. Par cette attitude, il vient de montrer à l’opposition le mépris souverain qu’il a à son endroit. Je rappelle que l’opposition et la Communauté internationale ont toutes réclamé et recommandé un dialogue inclusif.

LIRE AUSSI:Violences à Gagnoa: Des tirs entendus, que se passe-t-il?

Ça veut dire en termes simples que le gourou du Restaurant doit engager un dialogue avec toute l’opposition significative. Je voudrais donc demander au PDCI et au FPI d’être très vigilants. Le gourou du Restaurant est un expert en division . À ce niveau ,je n’ai plus rien à démontrer. Il veut utiliser avec l’opposition la ruse de division du lion afin de la broyer définitivement.

En effet, voyant l’opposition unie ,il va faire croire au PDCI et au FPI qu’ils sont les plus importants à ses yeux et que c’est avec eux seuls qu’il peut discuter. Il va essayer de les flatter afin qu’ils se désolidarisent du reste de l’opposition.

Quand il constatera que le reste de l’opposition, frustrée de n’avoir pas été associée au dialogue se désolidarisera de ces deux formations politiques, il va en profiter pour les mettre sous sa coupole et les affaiblir au maximum. L’opposition divisée ainsi, il espère gouverner tranquillement jusqu’à ce que la mort l’emporte. Parce qu’il ne faut pas se faire d’illusions.

LIRE AUSSI:Enfin, c’est maintenant la fin de l’épidémie Ebola en RDC

Comme son mentor Fefal, le gourou du Restaurant espère lui aussi mourir au pouvoir. Ceux qui croient en ses propos où il dit qu’il ne se représentera plus en 2025 sont de gros naïfs. Aujourd’hui, tout le monde sait ce que vaut la parole du gourou du Restaurant. Je propose donc que le PDCI et le FPI posent comme préalable à tout dialogue le principe de l’inclusivité.

fasse avec le gourou du Restaurant et non avec un second couteau. Et la discussion doit porter sur l’organisation de nouvelles élections présidentielles inclusives au plus tard fin octobre 2021. Ça doit être des conditions préalables à toute discussion avec le gourou du Restaurant.

Je rappelle qu’en février 2001, le gourou du Restaurant, alors dans l’opposition et après avoir été écarté de l’élection présidentielle et législative de fin 2000, après que la France ait entériné la victoire de , a continué à réclamer l’organisation de nouvelles élections présidentielles parce qu’il ne reconnaissait pas le Woody de Mama comme Président de la République. C’est ce qu’il subit aujourd’hui avec l’opposition. Soyons donc très vigilants chers membres de l’opposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici